Critiques des films

Critiques et avis personnels sur les films québécois de fiction sortis en salles ou vus lors des festivals.

  • Evan Rachel Wood, Julia Sarah Stone dans Allure de Carlos Sanchez et Jason Sanchez

    [Critique] Allure : des airs de subversion

     — Charles-Henri Ramond

    Maîtrisé visuellement, Allure ne parvient jamais vraiment à donner corps à son récit de relation subversive. Evan Rachel Wood s’en sort avec courage mais c’est trop peu pour rendre cet passion vénéneuse réellement captivante.

    Lire la suite
  • Rose-Marie Perreault et Mylène Mackay dans La Bolduc de François Bouvier (les deux femmes discutent ensemble

    [Critique] La Bolduc: la turlute des années dures

     — Charles-Henri Ramond

    Adroitement reproduits, le climat social et les difficiles conditions de vie au Québec dans les années trente apportent une touche de morosité à ce biopic de facture très classique, qui manque en outre de réels temps forts.

    Lire la suite
  • Image renversée de Sophie Bédard Marcotte dans son film "Claire l'hiver" (image fournie par la production)

    [Critique] Claire l’hiver : winter spatial

     — Charles-Henri Ramond

    Drôle et débordant d’énergie, cette première fiction donne l’image d’une jeune artiste qui ose s’aventurer hors des formats traditionnels. Bricolage inventif, dénué de formalisme, cet essai est prometteur, à condition que la démarche narrative soit un peu mieux canalisée.

    Lire la suite
  • Images des jeunes acteurs Noah Parker et Théodore Pellerin dans le film Ailleurs de Samuel Matteau

    [Critique] Ailleurs : deux hommes dans la ville

     — Charles-Henri Ramond

    Drame sur l’errance de la jeunesse, Ailleurs est plongé dans une atmosphère postapocalyptique peu originale. Plusieurs personnages sont mal définis, mais l’intensité de l’ensemble est bien réelle.

    Lire la suite
  • Image du comédien Théodore Pellerin dans Chien de garde de Sophie Dupuis (Crédit: Babas Photographie)

    [Critique] Chien de garde : famille, je t’aime

     — Charles-Henri Ramond

    Avec Chien de garde, Sophie Dupuis signe une entrée en matière de très bon augure pour la suite. Maîtrisé, porté par l’interprétation de Théodore Pellerin, son film, peuplé de moments forts, marque les esprits.

    Lire la suite
  • Image tirée du film Pour vivre ici de Bernard Émond montrant les comédiennes Élise Guilbault et Sophie Desmarais

    [Critique] Pour vivre ici : en terrain connu

     — Charles-Henri Ramond

    Avec Pour vivre ici, Bernard Émond continue de jouer une partition familière, centrée sur le deuil et la reconstruction. Il nous livre un récit froid et lent porté par les regards évocateurs d’Élise Guilbault.

    Lire la suite

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives