[Été 2018] Plusieurs tournages en cours

Plusieurs productions québécoises sont en cours de tournage ces temps-ci à Montréal et au Québec. Voici un aperçu de celles qui nous ont été communiquées.

Le 30 juillet 2018 sur le plateau de tournage du film Les nôtres de Jeanne Leblanc (©filmsquebec.com)

Sur le plateau de tournage du film Les nôtres de Jeanne Leblanc (©filmsquebec.com)

Qui dit saison estivale, dit tournage. Outre le second long métrage de Jeanne Leblanc (Les nôtres), plusieurs productions québécoises sont en cours de tournage ces temps-ci. Voici un aperçu de celles qui nous ont été communiquées :

La beauté du monde (André Forcier)

Le tournage de La beauté du monde a commencé le 22 juillet dans la région de Montréal et s’achèvera le 2 septembre prochain. Le film met en vedette une pléiade d’interprètes parmi lesquels Roy Dupuis, Yves Jacques, Christine Beaulieu, Juliette Gosselin, Émile Schneider, Mylène MacKay, et bien d’autres.

Synopsis officiel : Le Frère Marie-Victorin quitte le ciel trop plate pour aider Albert Payette à sauver la flore du Québec de Transgenia, multinationale qui empoisonne la Terre à coup de produits chimiques. Albert, ex-agronome repenti, devenu apiculteur, fleurit les toits de Montréal, avec son neveu Jerry Can et ses amis de la communauté punk.

Il pleuvait des oiseaux (Louise Archambault)

Le tournage d’Il pleuvait des oiseaux, réalisé et scénarisé par Louise Archambault (Gabrielle) a démarré le 9 juillet. Se déroulant à Lac-Supérieur, dans la forêt de Montmorency et à Thetford Mines, le tournage se poursuivra jusqu’au 18 août. On y retrouvera Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard, Ève Landry, Éric Robidoux ainsi que Louise Portal.

Synopsis officiel : Trois vieux ermites vivent reclus dans le bois. Alors que des incendies de forêt menacent la région, leur quotidien sera bousculé par la mort de leur doyen, Boychuck, et l’arrivée d’une octogénaire qui a été injustement internée toute sa vie. Une photographe mandatée pour interviewer les témoins des feux les plus meurtriers de l’époque, trouve leur repaire. Les deux femmes feront l’étonnante découverte de centaines de tableaux de Boychuck, qui racontent son passé tragique lors de ces feux.

La petite Lilou Roy-Lanouette, est Yanna dans Jouliks (Photo : Groupe Téléfiction)

Lilou Roy-Lanouette, est Yanna dans Jouliks (Photo : Groupe Téléfiction)

Jouliks (Mariloup Wolfe)

Le second long métrage de Mariloup Wolfe, Jouliks sera tourné durant 29 jours, soit du 19 juillet au 1er septembre. L’équipe du film s’installera dans la campagne avoisinante de  Montréal pour capter les scènes de cette adaptation de la pièce de théâtre du même nom, également écrite par Marie-Christine Lê-Huu. La jeune Lilou Roy-Lanouette est entourée de Jeanne Roux-Côté et Victor Andrés Trelles Turgeon dans les rôles de Véra et Zak, ses parents. Ses grands-parents, Marguerite et François, sont interprétés par Christiane Pasquier et Michel Mongeau. Paul Ahmarani, Melissa Toussaint, et Jérémie Earp s’ajoutent à la distribution.

Synopsis officiel : « Un couple mort par noyade ». Un fait divers qui sera relaté comme tel dans les journaux. Refusant que ses parents soient désormais résumés à ce drame, Yanna, leur fille de sept ans, nous raconte leur vraie histoire, celle qui n’est pas une tragédie mais avant tout une histoire d’amour. Par son récit lumineux, on apprendra les détails d’une vie qui se voulait à l’abri des convenances et des idées reçues. Une vie libre, s’écoulant au rythme de la pluie et des saisons et marquée par la passion dévorante de Zak et Véra, ses parents.

Rustic Oracle de Sonia Bonspille Boileau

Après un premier long prometteur (Le Dep), le réalisatrice d’origine Mohawk a entamé lundi dernier dans les communautés d’Oka et de Kanesatake le tournage de son second long métrage, Rustic Oracle. Ce film en anglais raconte l’histoire d’une fillette de 8 ans, Ivy, qui tente de découvrir ce qui a pu arriver à sa grande sœur Heather, portée disparue. Pour cela, il rappelle l’histoire et la douleur d’innombrables familles autochtones ayant fait face au traumatisme de la disparition d’un proche.  Lake Delisle jouera la jeune Ivy; Carmen Moore interprétera Susan, la mère d’Ivy et d’Heather; Margo Kane incarnera Iris, la mère de Susan; et Heather sera jouée par McKenzie Deer Robinson. Kevin Parent fait également partie de la distribution, de même qu’Alex Rice, Maxime Gibeault, Richard Jutras et Emmanuel Auger. La sortie est prévue à l’automne 2019.

Une manière de vivre (Micheline Lanctôt)

Le tournage du film Une manière de vivre écrit et réalisé par Micheline Lanctôt a commencé cette semaine pour s’achever le 15 septembre. Les prises de vues seront réalisées à Montréal et au nord du Québec. Le film met en vedette Laurent Lucas, Rose-Marie Perreault, Gabrielle Lazure et Pierre-Luc Lafontaine dans les rôles principaux aux côtés de Jacqueline Van der Geer, Paul Doucet, Ariel Ifergan et Robin Aubert.

Synopsis officiel : Colette perd son mari dans des circonstances tragiques et se reproche de ne pas avoir été à ses côtés. Sa fille Gabrielle, boulimique, travaille comme escorte de luxe et mène une existence houleuse et sans objet. Joseph, spécialiste de Spinoza, enseigne la philosophie dans une université de Belgique et vient a Montréal participer à une rencontre de philosophes. Ces trois personnages vont entrer en collision et leurs vies en seront changées à jamais.

Contenus similaires

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives