Les films québécois à Cannes à travers l’histoire

Liste récapitulative et je pense exhaustive de tous les films québécois présentés durant le Festival de Cannes depuis les origines jusqu’à nos jours.

Jusqu'au coeur de Jean Pierre Lefebvre (Robert Charlebois et Mouffe)

Jusqu’au coeur de Jean Pierre Lefebvre (Robert Charlebois et Mouffe)

Voici la liste des films québécois qui ont été présentés au Festival de Cannes, depuis les origines. Au total, cela représente plus de 80 longs métrages, fiction ou documentaire, et ils sont tous là. Pour plus de détails sur un film, utilisez l’index alphabétique des titres.

Faits saillants:

  • Jean Pierre Lefebvre est le réalisateur québécois le plus projeté à Cannes, avec pas moins de 11 films présentés dans les diverses sélections.
  • Xavier Dolan (huit prix au total pour ses cinq films présentés) est le réalisateur québécois le plus primé, toutes sélections confondues, devant Denys Arcand (cinq récompenses).
  • La décennie 70-79 représente plus de 30% des long métrages présentés.

Les films québécois primés à Cannes

Dernière mise à jour : 22 mai 2016

Difficile de démêler les prix dits « officiels » et ceux qui ne le sont pas, tant les sections du festival ainsi que les récompenses sont devenues nombreuses. Voici donc tous les films québécois primés au fil des années, quelles que soient la nature et l’origine du prix, et sa reconnaissance ou non par les organisateurs.

  • 1974 : Il était une fois dans l’Est de André Brassard (diplôme de participation)
  • 1975 : Les ordres de Michel Brault (prix de la mise en scène ex-aequo)
  • 1977 : J.A. Martin photographe de Jean Beaudin (prix d’interprétation féminine à Monique Mercure et prix du jury œcuménique)
  • 1982 : Les fleurs sauvages de Jean Pierre Lefebvre (prix de la FIPRESCI, hors compétition)
  • 1986 : Le déclin de l’empire américain de Denys Arcand (prix de la FIPRESCI, hors compétition)
  • 1989 : Jésus de Montréal de Denys Arcand (Prix du jury, Prix du jury œcuménique)
  • 1997 : Cosmos film collectif (Art Cinema Award, Quinzaine des réalisateurs)
  • 2001 : Atanarjuat: la légende de l’homme rapide de Zacharias Kunuk (caméra d’or)
  • 2003 : Les invasions barbares de Denys Arcand (Prix d’interprétation féminine à Marie-Josée Croze ; prix du scénario)
  • 2004 : CQ2 de Carole Laure (Grand rail d’or du long métrage – Semaine de la critique)
  • 2009 : J’ai tué ma mère de Xavier Dolan (Art Cinema Award, Prix SACD, Prix Regards Jeunes)
  • 2010 : Les amours imaginaires Xavier Dolan (Prix Regards Jeunes)
  • 2012 : Laurence Anyways de Xavier Dolan (Prix d’interprétation féminine à Suzanne Clément – Un Certain Regard)
  • 2014 : Mommy de Xavier Dolan (Prix du jury ex-æquo)
  • 2016 : Juste la fin du monde de Xavier Dolan (Grand Prix du Jury, Prix du jury œcuménique)

Les films québécois – sélection officielle – en compétition

  • 1963 : Pour la suite du monde, Michel Brault et Pierre Perrault
  • 1969 : Don’t let the angels fall, George Kaczender
  • 1972 : La vraie nature de Bernadette, Gilles Carle
  • 1973 : La mort d’un bûcheron, Gilles Carle
  • 1974 : Il était une fois dans l’Est, André Brassard
  • 1975 : Les ordres, Michel Brault
  • 1977 : Le vieux pays où Rimbaud est mort, Jean Pierre Lefebvre et J.A. Martin photographe, Jean Beaudin
  • 1980 : Fantastica, Gilles Carle
  • 1985 : Joshua Then And Now, Ted Kotcheff
  • 1989 : Jésus de Montréal, Denys Arcand
  • 1992 : Léolo, Jean-Claude Lauzon
  • 2003 : Les invasions barbares, Denys Arcand
  • 2014 : Mommy, Xavier Dolan
  • 2016 : Juste la fin du monde, Xavier Dolan
  • 2019 : Matthias et Maxime, Xavier Dolan
Mots clés

Contenus similaires

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives