Cabaret neiges noires – Film de Raymond Saint-Jean

Cabaret neiges noires de Raymond Saint-Jean est l’adaptation cinématographique du célèbre spectacle théâtral du même nom qui a connu le succès durant plusieurs années sur les planches montréalaises.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2016/07/cabaret-neiges-noires_VHS.jpg

Cabaret neiges noires est une fable expérimentale réalisée par Raymond Saint-Jean à partir de la tragi-comédie homonyme créée en 1992 par le Théâtre il va sans dire et le Théâtre de la Manufacture qui a été présentée à La Licorne, au Club Soda à Montréal, ainsi qu’au Spectrum dans le cadre des Francofolies de Montréal pour sa grande finale en 1998. La popularité de ce spectacle explosif lui a permis d’être présenté durant plus d’une centaine de représentations au Québec. Cabaret neiges noires a été repris à plusieurs reprises par des troupes différentes.

Image extraite du film Cabaret neiges noires (Raymond Saint-Jean, 1997) - Martin incarné par Didier Lucien (capture d'écran VHS ©filmsquebec.com)

Cabaret neiges noires (Raymond Saint-Jean, 1997) – Martin incarné par Didier Lucien (capture d’écran VHS ©filmsquebec.com)

Des 2h45 du spectacle de 1997, le réalisateur de clips musicaux Raymond Saint-Jean en a tiré une adaptation filmée, produite avec la complicité de la troupe, conservant plusieurs numéros originaux qui ont été remaniés par Dominic Champagne spécialement pour la caméra. La rage de vivre l’instant présent, le non conformisme face à la création théâtrale traditionnelle, mais aussi la légèreté de textes à l’humour acéré restent présents et forment un tout éclaté qui met en avant les performances musicales, les monologues décapants et les cris de douleurs face aux malheurs de la « modernitude » humaine.

cabaret_roger-larue

Le film est dédié à la mémoire du « jeune réalisateur Claude Jutra », qui en août 1963 était parti à Washington écouter le discours de Martin Luther King. Le comédien Roger Larue incarne un personnage représentant Jutra, perdu dans les rues de Montréal à la recherche de sa propre personnalité.

Réception critique

Cabaret neiges noires à la scène ne pourra pas être surpassé dans sa force par un autre support artistique, parce qu’il a été créé pour être reçu avec l’immédiateté qui caractérise si bien le théâtre. Le film de Raymond Saint-Jean réussit néanmoins à transmettre fidèlement l’esprit de cet événement délirant, jubilatoire et grotesque et à prolonger son existence dans le temps. Dans vingt-cinq ans, on se réjouira de ne pas en avoir perdu toute trace. (Philip Wickham, Jeu : revue de théâtre, n° 88, 1998, p. 146-149)

cabaret_dom-quesnel-joyeux-troubadours

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives