Ceci n’est pas un polar – Film de Patrick Gazé

Premier long de Patrick Gazé, Ceci n’est pas un polar est une histoire d’amour troublée entre un chauffeur de taxi taciturne (Roy Dupuis) et une jeune femme au passé mystérieux (Christine Beaulieu).

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2014/10/ceci-nest-pas-un-polar.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=XD9fxIpsHbM

Ceci n’est pas un polar est un drame psychologique québécois réalisé par Patrick Gazé et distribué en salles en 2014. Il s’agit d’un premier long métrage pour Patrick Gazé, gradué de l’Université Concordia qui s’était fait connaître en 2008 avec Mon nom est Victor Gazon, un message d’enfant ur un sujet grave : le suicide. Onze petites minutes pour un grand court qui avait connu une belle carrière dans les festivals, en plus d’être nommé aux Génie et aux Jutra.

Histoire d’un amour trouble entre un chauffeur de taxi taciturne et une mystérieuse jeune femme, Ceci n’est pas un polar a été présenté en compétition des premières œuvres pour sa première mondiale au 29e Festival international du film francophone de Namur. Le film est également le film d’ouverture du 33e Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

Image de Christine Beaulieu dans Ceci n'est pas un polar de Patrick Gazé (©Productions Mi-Lou)

Christine Beaulieu dans Ceci n’est pas un polar de Patrick Gazé (©Productions Mi-Lou)

Mot du réalisateur

Anton (producteur à l’écriture), fan de polar comme moi, me lançait souvent: “Qu’est ce que t’attends pour l’écrire ton polar?” Sauf que quand je me suis mis à la tâche, je sais pas pourquoi, mais j’ai pas écrit un polar. Comme je suis du type très franc, qui n’aime pas les trucs pas clairs, j’y suis allé simplement: Ceci n’est pas un polar. C’est quoi debord?

Petit, je me souviens d’une scène hilarante et tout à fait véridique: Mon frère tente d’expliquer à mon père que son nouvel ami s’appelle “Pôpaul”, mon père de répondre:

– D’accord, mais il s’appelle comment alors

– Je viens de te le dire: Pôpaul.

– Ok, il ne s’appelle pas Paul, comment se nomme-t-il dans ce cas?

Trente minutes plus tard, mon frère pleurait, et mon père riait aux larmes. Bon, moi aussi je riais, je suis l’ainé après tout, et c’est méchant les ainés. Pourquoi je raconte ça? Diversion…

En fait non, parce que “Ceci n’est pas un polar”, sans être une histoire de famille, c’est la famille quand même. Mon grand-père était chauffeur de taxi, mon père était chauffeur de taxi, et j’ai moi même fait le chauffeur pendant un moment. Sans parler de mes oncles et de mes tantes. Bref, famille de taxi. Chez nous, les histoires ne commençaient pas par : “C’tait une fois 2 gars”, on disait plutôt: “C’tait une fois, au 6305 Bordeaux, 2 gars…”

Bon, ok, c’est une histoire d’amour. Pis tsé, ça, on s’y attend jamais. Tu veux, tu veux, tu veux, pis ça marche pas. Tu t’en crisses, et hop, t’es en amour. C’est de même. C’est de même que c’est arrivé pour l’écriture du film, c’est de même que c’est arrivé pour André. C’t’une histoire d’amour compliquée, avec des mystères, une intrigue pis même des polices, mais c’est une histoire d’amour quand même. Prévenus vous êtes.

Pis là, on a le OK de la Sodec, pis je demande à Robin qui serait bon pour mon André? -Roy Dupuis. -Y’é ben trop beau…

Niaiseux de même le gars. Pis on lui a demandé, pis à ma grande surprise, il voulait. J’ai le cul béni, comme dit mon père. Je savais même pas à quel point, ledit cul, était béni. Roy m’a montré c’est quoi, être un acteur. Y’é pas juste bon, il force tout le monde à être meilleur. 176 scènes sur 178. Merci Roy.

Pis après, ben maintenant, t’espères que le monde vont avoir envie de voir ton film, qu’ils vont le prendre comme du monde, mais tu veux surtout que lui, Roy, pis Christine, pis Gildor, pis Roc, pis Sylvie, Lise, Denis, Guillaume, pis tous les autres, qu’ils soient fiers d’avoir participé à ça. Parce que toi… moi, ch’us vraiment fier, chanceux, heureux, béni du cul pis de la tête, d’avoir fait ça avec eux.

Référence : Mot du réalisateur extrait du dossier de presse du film

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives