City on Fire – Film de Alvin Rakoff

Tourné à Montréal à l’été 1978, City on Fire est le seul véritable exemple de film catastrophe produit au Québec. On y retrouve Henry Fonda, Leslie Nielsen et Ava Gardner, entre autres.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/01/city-on-fire_encart_28081979.jpg
Richard Donat, pompier dans le film catastrophe City on Fire de Alvin Rakoff (image extraite du film - Collection filmsquebec.com - Reproduction interdite sans autorisation)

Richard Donat, pompier dans le film catastrophe City on Fire de Alvin Rakoff (image extraite du film – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Seul véritable exemple de film catastrophe produit et tourné au Québec, City on Fire (Cité en feu dans sa version doublée en français) est l’un des quelques exemples de productions commerciales anglophones du milieu des années 70 rendues possibles grâce à un dégrèvement fiscal qui avait fait couler beaucoup d’encre. Réalisé par Alvin Rakoff, technicien efficace né à Toronto de parents russes, City on Fire propose un énième récit de bravoure en relatant l’histoire de citoyens devant affronter un feu gigantesque au péril de leur vie. On voit d’ici l’influence que The Towering Inferno (John Guillermin, 1974) a pu avoir sur les scénaristes de cette rengaine sans génie.

Même si elle est grimée en ville américaine banale, Montréal est tout de même reconnaissable par quelques images du complexe Desjardins, du boulevard René-Lévesque, et des raffineries de l’est de l’île. D’ailleurs, les séquences les plus haletantes du film sont bien celles tournées dans ces décors industriels faits d’enchevêtrements de tuyaux, de cheminées et de réservoirs.

Comme d’autres (pensons par exemple à The Agency avec Robert Mitchum), cette superproduction qui n’a rien de québécois dans l’esprit, met en vedette un panel impressionnant de vedettes « bankables » sur le plan international : Henry Fonda, Ava Gardner, James Franciscus ou encore Leslie Nielsen pour ne citer qu’eux.

Dans les quotidiens de l’époque, les journalistes présentaient le tournage (dans un terrain vague de l’est de Montréal) comme étant « le plus gros décor de cinéma jamais construit au Canada ». Il avait coûté 1 million de dollars. City on Fire avait en outre bénéficié de la participation de près de 1700 figurants.

Henry Fonda, directeur des pompiers dans le film catastrophe City on Fire de Alvin Rakoff (image extraite du film - Collection filmsquebec.com - Reproduction interdite sans autorisation)

Henry Fonda, directeur des pompiers dans le film catastrophe City on Fire de Alvin Rakoff (image extraite du film – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives