Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer – Film de Jacques W. Benoit

Assistant réalisateur sur quelques films de Denys Arcand, Jacques W. Benoit livrait en 1989 ce Comment faire l’amour avec un nègre…, comédie satirique qui n’a pas pris une ride.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2017/08/comment-faire-lamour_VHS_filmsquebecdotcom.jpg
Image de Isaac de Bankolé et Maka Kotto dans Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer

Isaac de Bankolé (g.) et Maka Kotto (d.) dans Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer (image extraite du film (capture VHS) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer est une coproduction Québec-France adaptée du premier roman de l’auteur haïtien Dany Laferrière, qui a connu un succès retentissant dans plusieurs pays, notamment dans le monde anglophone où l’on a comparé son auteur à Bukowski et à Miller. Le film a été réalisé par Jacques W. Benoît (1948-2005), assistant réalisateur de Denys Arcand, Carle, Mankiewicz, entre autres, et réalisateur de deux longs métrages.

Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer relate l’histoire de deux gars qui cherchent la femme de leur vie, fantasmant sur la femme blanche. Ils passent la plupart de leur temps dans un taudis du Plateau Mont-Royal, à deviser sur leur condition, sur le sexe et à fantasmer sur un hypothétique succès littéraire.

Unique en son genre, le film propose une vision assez sombre sur l’immigration, sur les rapports hommes/femmes, blancs/noirs. Le film est aussi une métaphore sur la marginalité qui a gardé malgré les années une force et une actualité assez rare.

« Voir un nègre en train de lire, c’est le triomphe de la société judéo-chrétienne. »
-Bouba

Image de Isaac de Bankolé et Roberta Bizeau dans Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer

Isaac de Bankolé et Roberta Bizeau dans Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer (image extraite du film (capture VHS) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Critiques d’époque

Une histoire ponctuée de trouvailles, d’anecdotes rafraîchissantes et d’observations inédites. Un regard neuf sur nous, celui de l’écrivain haïtien Dany Laferrière. Une façon de répondre à Disparaître. On s’amuse, mais d’un plaisir inégal: l’intérêt n’est pas soutenu, l’action se traîne entre deux bonnes idées… (Francine Laurendeau, Le Devoir, 4 mars 1989, p. C7)


Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer est plus qu’une simple recette d’utilisation facile. C’est une magnifique chronique humoristique d’un Noir qui prend la vie avec un grain de sel comme la méteo de tous les jours. Faisons de même, ce sera bientôt l’été (Léonce Gaudreault, Le Soleil, 4 mars 1989, p. F-3)

Image de Maka Kotto et Myriam Cyr dans Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer

Maka Kotto et Myriam Cyr dans Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer (image extraite du film (capture VHS) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives