Crème glacée, chocolat et autres consolations – Film de Julie Hivon

Primé à plusieurs reprises, la touchante chronique Crème glacée, chocolat et autres consolations marquait le passage réussi du court au long métrage pour la cinéaste Julie Hivon.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2017/08/creme-glacee_VHS_filmsquebecdotcom.jpg
Isabelle Brouillette et Danny Gilmore en train de manger une glace à l'orange dans le film Crème glacée, chocolat et autres consolations de Julie Hivon

Isabelle Brouillette et Danny Gilmore dans Crème glacée, chocolat et autres consolations de Julie Hivon (image extraite du film (capture VHS) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Crème glacée, chocolat et autres consolations est une chronique écrite et réalisée par Julie Hivon qui parle avec légèreté d’amour, d’amitié et de toutes ces petites choses aussi importantes que futiles qui remplissent le trou béant de l’incertitude face à la vie. Sur un ton plus sombre, ce premier long métrage aborde aussi le chômage chez les jeunes, la violence ordinaire, l’alcoolisme et les familles dysfonctionnelles.

Le mélange de ses sensations opposées est traité avec sensibilité sur un ton qui ne cherche pas à forcer le trait, malgré plusieurs scènes assez dures. Le portrait sociologique de notre société aux modèles pas toujours très inspirants est assez acerbe. En dépit de cette désillusion ambiante, Hivon fait preuve d’une approche minimaliste respectueuse du sujet et de l’auditoire qui fut fortement remarquée par les observateurs.

« Je voulais créer un personnage qui ne soit pas axé sur le travail, la réussite sociale. Suzie n’a pas d’ambition, elle est un peu perdue, elle ne sait pas ce qu’elle veut faire. Je trouve ça rare de voir des personnages de cet âge qui ne sont pas branchés sur la carrière. » (Julie Hivon en entrevue au Devoir, 1 et 2 septembre 2001, p. C 4)

Auteur d’un probant parcours en festivals locaux et internationaux, Crème glacée, chocolat et autres consolations obtint le Prix du public au Festival International du cinéma Francophone en Acadie, Prix du public pour le long métrage canadien de langue française au Festival International du Film de Vancouver en 2001 ainsi que le Prix du meilleur film au Festival de films de femmes de Turin en Italie. Au Québec, le film avait réussi un beau parcours en salle, parvenant à rejoindre près de 16 000 spectateurs.

Le film portait le titre Ice Cream, Chocolate and Other Consolations lors de ses présentations en anglais, alors qu’à l’origine du projet on le connaissait sous Popsicle, crème glacée et autres consolations.

Isabelle Brouillette donnant à manger à un petit chat errant dans le film Crème glacée, chocolat et autres consolations de Julie Hivon

Isabelle Brouillette dans Crème glacée, chocolat et autres consolations de Julie Hivon (image extraite du film (capture VHS) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Critiques d’époque

Si ce coup d’essai mérite le détour c’est d’abord pour la fraîcheur qui se dégage des personnages imaginés par Julie Hivon. En premier se détache Suzie (Isabelle Brouillette), une fille qui a du nerf et qui, au moment d’emménager dans son nouvel appartement du Plateau Mont-Royal, semble aussi éperdue par rapport à sa vie sentimentale que sur le plan professionnel. (Luc Perreault, La Presse, 24 août 2001, p. C3)


Portrait impressionniste d’une génération peu revendicatrice, voire nombriliste, Crème glacée, chocolat et autres consolations possède assez d’humour pour ne pas sombrer dans le plaidoyer revanchard et juste ce qu’il faut d’émotion pour ne pas verser dans la caricature télévisuelle. (André Lavoie, « Crème glacée, chocolat et autres consolations de Julie Hivon », Ciné-Bulles #194, p. 62)

Genevieve Bilodeau et Isabelle Brouillette, les deux rivales convoitant Samuel, dans le film Crème glacée, chocolat et autres consolations de Julie Hivon

Genevieve Bilodeau et Isabelle Brouillette dans Crème glacée, chocolat et autres consolations de Julie Hivon (image extraite du film (capture VHS) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives