Ecartée – Film de Lawrence Côté-Collins

Premier long métrage de Lawrence Côté-Collins, Écartée, se présente sous la forme d’un docufiction qui interroge l’impact de l’intrusion d’une caméra dans la vie d’un couple au bonheur fragile.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2016/09/ecartee_affiche.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=YELtKIqTLrE

Premier long métrage de Lawrence Côté-Collins, Écartée, se présente sous la forme d’un docufiction ayant pour thème central l’impact de l’intrusion d’une caméra dans la vie d’un couple à la sérénité fragile. Une romance improbable entre celle qui filme et celle qui est filmée sert de révélateur à des tensions sous-jacentes. Entre réel et imaginaire, la réalisatrice, auteure de nombreux courts métrages (entre autres Fuck That ou Pas de pain pas de gain), interroge notre rapport à l’image, et explore la limite presque intangible qui existe entre observation et voyeurisme.

Image des personnages de Jessie et Annick qui se découvrent des affinités dans le film Écartée de Lawrence Côté-Collins

Jessie et Annick se découvrent dans le film Écartée de Lawrence Côté-Collins

Présenté en première mondiale à Fantasia, où il a remporté une mention honorable, puis sélectionné dans quelques festivals canadiens, Écartée ressemble par certains aspects aux expérimentations vidéo de Robert Morin. Lawrence Côté-Collins s’appuie sur son personnage de vidéaste et sur le côté novice de sa technique pour nous proposer un film aux apparences brouillonnes, fait des tâtonnements et des erreurs techniques d’une réalisation volontairement mal maîtrisée. Des accents de docufiction ou même de documenteur se dégagent donc de cette étonnante production à petit budget.

Lors de sa présentation à Fantasia Lawrence Côté-Collins précisait à François Lévesque du Devoir « Je suis à l’aise dans le faux documentaire, et je trouvais important, en passant au long, de poursuivre dans cette veine-là, de l’explorer plus avant. Initialement, c’était pas mal plus cru et plus violent. Mais en insistant pour travailler avec des non-professionnels, je devais respecter leurs limites. D’un autre côté, ils me permettaient d’accéder à leur richesse intérieure. Ils m’ont fait confiance, ce qui n’était pas évident avec une telle proposition. »

Les comédiens Jessie (Whitney Lafleur) et Ronald Cyr (Scott) dans Écartée de Lawrence Côté-Collins

Jessie (Whitney Lafleur) et Ronald Cyr (Scott) dans Écartée de Lawrence Côté-Collins

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives