En terrains connus – Film de Stéphane Lafleur

Dans son second film, Stéphane Lafleur nous présente la banalité du quotidien d’une banlieue anonyme confronté à des éléments insolites et perturbateurs.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2012/09/en-terrains-connus.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=NpwoDMZQ7JQ

En terrains connus est le second long métrage scénarisé et réalisé par Stéphane Lafleur après le très bon et très acclamé Continental, un film sans fusil, mon film préféré de l’année 2007 (prix Jutra 2008 du meilleur film, réalisation et scénario) et surprise du box office cette année là.

Dans ce deuxième film, l’irrationnel est au rendez-vous. En terrains connus nous permet de côtoyer un univers singulier où se mêle le fantastique et un quotidien loin d’être aussi ordinaire qu’il n’y paraît. Le tout peuplé de personnages attachants, pris dans leur vie banale à mourir.

Dans une entrevue à Maxime Demers de Rue Frontenac, Stéphane Lafleur indiquait «C’est peut-être un film plus accessible dans son rythme et dans la quantité des dialogues, souligne le cinéaste. J’ai essayé de mettre un peu plus de dialogues que dans Continental, où il y avait volontairement beaucoup de silences. C’est très difficile d’écrire des dialogues qui sont intéressants et qui ne sonnent pas faux».

En terrains connus (Francis La Haye, Nathalie Mallette)

En terrains connus (Francis La Haye, Nathalie Mallette – ©micro_scope)

Sur la naissance de l’idée première du film, Stéphane Lafleur précise: Pour moi, un film commence toujours avec des images qui s’imposent sans que je sache d’où elles viennent. Pour Continental, c’était celle d’un homme assis dans un autobus, la nuit. Pour ce film-ci, c’était celles d’un homme qui vient d’un futur rapproché pour mettre en garde d’un accident et de quelqu’un qui décide volontairement de défier cette mise en garde. Il y avait aussi l’idée de quelqu’un qui se fait couper le bras. Je ne sais pas pourquoi… Certains cinéastes ont une thématique précise en tête. Pas moi. Il y a une grande part d’instinct dans mon travail, d’où la difficulté de parler de mes films. Mais on ne peut pas tout mettre sur le compte de l’instinct : le premier jet est très instinctif, mais après, je prends du recul, je discerne des thématiques, j’essaye de voir là où le film semble vouloir aller. Ensuite peut commencer le vrai travail de scénarisation.[1]

Enfant chéri des Rendez-vous du cinéma québécois (tous ses films y ont été projetés), Stéphane Lafleur a présenté En terrains connus lors de la soirée d’ouverture de des Rendez-vous de 2011, alors que la première mondiale du film avait eu lieu lors du Festival international du film de Berlin du 10 au 20 février 2011.

Le film est sorti en France en frévrier 2012, dans un petit circuit de salles, sous la houlette de la jeune compagnie Contre-Allée Distribution.

Référence : [1]: Propos recueillis par Éric Fourlanty, dossier de presse France

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives