Fête des rois, La – Film de Marquise Lepage

Produite par l’ONF en 1993, La fête des rois est une comédie dramatique de Marquise Lepage mettant en vedette le naturel d’un jeune comédien nommé Marc-André Grondin.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2017/01/fete-des-rois.jpg

La fête des rois est une comédie dramatique pour toute la famille réalisée en 1994 par Marquise Lepage. Le film a été produit par l’Office national du film dans le cadre du programme « Familiarité », composé de sept longs métrages traitant des nouvelles réalités de la famille québécoise.

Marc-André Grondin et Charlotte Lacoursière dans La fête des rois de Marquise Lepage (photo Jan Thijs - Collection filmsquebec.com)

Marc-André Grondin et Charlotte Lacoursière dans La fête des rois de Marquise Lepage (photo Jan Thijs – Collection filmsquebec.com)

Porté par le naturel d’un jeune comédien nommé Marc-André Grondin, La fête des rois (titre de travail : Flore, Benjamin et les autres) relate les aventures comiques d’une famille reconstituée de Montréal.

« Ma mère s’appelle Charlotte, et mon père, Christophe, mais ils sont séparés. Ma grand-mère s’appelle Flore, elle est veuve, elle a cinq enfants et a aussi élevé le fils d’une de ses soeurs qu’on appelle «mononcle» pareil. Ma tante Pauline s’est mariée deux fois; avec son deuxième mari, Marcel, elle n’a pas eu d’enfants, mais les deux ont eu des enfants d’un premier mariage. J’ai aussi une tante, Francine, qui est artiste et célibataire, et un oncle, André, qui est un peu spécial. Mais le plus spécial, c’est mononcle Denis, celui qui vit encore avec la mère de ses trois enfants. Ma mère a parfois un chum, mais elle me le présente seulement quand elle pense qu’il pourrait devenir « comme un vrai père » pour moi. Là, je devine qu’elle en a un nouveau, et sérieux… » (transcription faite par Huguette Roberge dans La Presse, 19 mars 1994)

Très peu vu (moins de 2 500 spectateurs en salle) malgré son potentiel pour atteindre un large auditoire et ses critiques favorables, La fête des rois est invisible aujourd’hui en dehors du vieux mais toujours indispensable format VHS.

Réception critique

La Fête des rois nous propose parfois des dialogues savoureux et des situations drolatiques. On se calme! Cette expression de notre Benjamin sied bien dans le contexte d’une colonie à découvrir. Marquise Lepage prévient la panique du spectateur en lui lançant un appel angoissé au calme. Ce qui met le spectateur dans un état de réceptivité. C’est très habile, Madame la Marquise. En plus d’être subtilement drôle. (-Janick Beaulieu, Séquences : la revue de cinéma, n° 172, p. 35)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives