Fleur bleue – Film de Larry Kent

Fleur bleue est une comédie bilingue réalisée par Larry Kent en 1971 qui ne s’est jamais relevée de sa glaciale réception critique. Tombée dans l’oubli, elle est aujourd’hui quasiment invisible.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2016/07/fleur-bleue_encart_presse.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=ChcDCu_W6Bo

Fleur bleue est une comédie réalisée par le montréalais Larry Kent tombée dans l’oubli, en dehors de rares projections dans des événements spéciaux.

Avec Micheline Lanctôt aux dialogues français, Jean-Claude Labrecque à la direction photo, une distribution comprenant Susan Sarandon (sa seconde apparition au grand écran), Steve Fiset, chanteur populaire d’alors et aussi la toute jeune Carole Laure (elle aussi dans son second rôle au grand écran), sans oublier Luc Plamondon comme parolier, on peut dire qu’il y a du bien beau monde dans cette comédie de série B angloquébécoise qui fut très mal reçue lors de sa sortie en salles.

Le film étant entièrement et naturellement bilingue, ce qui reste encore assez rare, même de nos jours, il porte aussi le titre The Apprentice dans sa version sous-titrée en anglais. À noter que dans la version française, c’est Paul Berval qui incarne le prêtre alors que dans la version anglaise, le rôle est confié à Barrie Baldaro.

Fleur bleue - Steve Fiset et Susan Sarandon

Fleur bleue – Steve Fiset et Susan Sarandon

Réception critique

Vraiment ce film bâtard, mi-english, mi-canayen, est un véritable galimatias pour gens désœuvrés. Une trame qui s’échappe à tout moment, un chômeur vêtu de costumes sans cesse renouvelés, une séparatiste mal engueulée, un copain qui roule sur l’or et une finale qui reste en l’air, voilà le dernier film de Larry Kent qui vient encombrer la mare des films de « chez-nous ».

« Le cinéma canadien à la dérive », Léo Bonneville, Séquences : la revue de cinéma, n° 66, 1971.

Il demeure que Larry Kent sait raconter une histoire, et chez les cinéastes d’ici, c’est là une qualité assez rare pour qu’elle mérite d’être soulignée: sans trop de longueurs, les images défilent et l’écran vit. Et très souvent, ces images par leur rythme, leur dynamisme, leur jeunesse, une sorte de spontanéité, s’imposent avec un impact certain.

Richard Gay, Cinéma Québec, Vol. 1 numéro 5, p.29.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives