Gerry – Film d’Alain Desrochers

Projet ambitieux que cette biographie romancée de la vie du célèbre Gerry Boulet. Le film fut l’un des plus attendus de l’année 2011.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2011/06/gerry_desrochers.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=7Ft4dZZEGhY

Gerry est un drame biographique réalisé par Alain Desrochers (La bouteille, Cabotins) relatant les principaux moments de la vie du rocker québécois Gerry Boulet, l’un des pionniers du rock’n roll de la Belle Province et encore adulé plusieurs années après sa disparition, usé qu’il était par une vie menée à plein régime, souvent plongée dans l’alcool, la drogue et le rock’n’roll, mais surtout caractérisée par l’amour de la musique, jusqu’à la toute fin. Le film avait déjà été proposé à Alain Desrochers par le producteur Christian Larouche en 2005, mais le réalisateur avait alors refusé.

S’attaquer à un monstre sacré comme Gerry Boulet n’était pas sans risques. Le film, annoncé plusieurs mois avant sa sortie, était de facto, attendu de pieds ferme à travers toute la province par des dizaines de milliers de fans et d’inconditionnels du célèbre chanteur.

Bien qu’ayant été fait en respectant le plus fidèlement possible la vie de Boulet (Françoise Faraldo et John McGale étaient consultants pour le film), il y eut ici et là quelques commentaires sur la véracité de telle ou telle scène (dont celle de Pierre Harel, l’alter ego de Boulet). Dans une entrevue à La Presse [1], Christian Larouche, le producteur, précisait : «C’est sûr qu’il y a des gens qui diront que ça ne s’est pas passé comme ça. Certaines scènes ont été changées pour les besoins dramatiques. Ça fait partie du cinéma. Mais on est restés pas mal fidèles à toute l’histoire». Toujours au sujet de la véracité des faits relatés et de la difficulté d’avoir à composer avec l’entourage du disparu, le réalisateur indiquait: C’est la première fois que je tournais un drame biographique et avant que j’en fasse un autre, il va faire beau…[2].

Impossible de savoir si les commentaires émis eurent un impact sur le box-office, mais force est de constater que malgré d’évidentes qualités de reconstitution, le bouche-à-oreille ne fut pas tout à fait ce qui était espéré puisque Gerry dépassa à peine les 200 000 entrées en salles, un résultat mitigé pour un sujet aussi porteur.

Gerry est récipiendaire de deux prix Jutra techniques (maquillages et coiffures).

Éric Bruneau dans le film Gerry d'Alain DesRochers

Éric Bruneau dans le film Gerry d’Alain DesRochers

Référence : [1]: à Jean-Christophe Laurence, le 2 juin 2010 - [2]: Normand Provencher Le Soleil : Alain DesRochers: le tournage de la dernière chance, publié le 11 juin 2011.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives