Lac de la lune, Le – Film de Michel Jetté

Premier long métrage de Michel Jetté produit de manière artisanale, Le lac de la lune est un conte philosophique mettant en vedette le comédien Guy Provencher.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2017/01/lac-de-la-lune_affiche_SMALL.jpg

Le lac de la lune est un conte philosophique tourné en noir et blanc et en 16mm par Michel Jetté qui faisait là ses premiers pas au cinéma après un probant début de carrière à la télévision (Le match de la vie sur Télé-Métropole, Le choc du présent sur Télé-Québec).

J’ai tourné ce film sans compromis, en me refusant même à demander quelque subvention que ce soit au moment du tournage. Le film était devenu ma propre quête.
-Michel Jetté

Mettant en vedette le comédien Guy Provencher (1927-2013), popularisé par son incarnation de Bill Wabo dans Les belles histoires des pays d’en haut, le film est une fable relate l’histoire d’un vieil homme qui, à la fin de ses jours, décide de s’exiler dans la nature afin d’y mourir dignement. Je croyais que je faisais un film sur la perception de la mort. Les villageois qui gravitent autour du personnage véhiculent différents points de vue sur la mort. Maintenant, j’ai plutôt l’impression d’avoir exploré ma relation avec la religion… [1]

Présenté en première lors du Festival des films du Monde en août 1994, Le lac de la lune fut aussi sélectionné au 10e Festival de cinéma international Sainte-Thérese-Laurentides en octobre et, un mois plus tard en ouverture des Cinq jours du cinéma indépendant de Montréal au Cinéma Parallèle où il fut présenté durant quelques séances seulement.

[1] : extrait d’une entrevue accordée à Michel Coulombe dans Ciné-Bulles, vol. 18, n° 4, 2000, p. 7-13

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives