Ladies Room – Film de Gabriella Cristiani

Quelques préoccupations féminines habitent vaguement cette coproduction coûteuse mise en scène par la monteuse de Bertolucci et qui ne fut distribuée au Québec qu’en format VHS et DVD.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/02/ladies-room_VHS_filmsquebecdotcom.jpg

Véronica Ferres (g.), Molly Parker (d.) et Dorothée Berryman dans Ladies Room de Gabriella Cristiani (image extraite du film (capture VHS) - Collection filmsquebec.com - Reproduction interdite sans autorisation)

Veronica Ferres (g.), Molly Parker (d.) et Dorothée Berryman dans Ladies Room de Gabriella Cristiani (image extraite du film (capture VHS) – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Ladies Room est une comédie réalisée par Gabriella Cristiani, oscar du meilleur montage pour Le Dernier empereur de Bernardo Bertolucci. Coproduit par Tony Roman, ex vedette québécoise partie s’installer à Los Angeles, Ladies Room est centré sur deux histoires de femmes: l’une concernant une actrice aux dents longues et l’autre relatant les déboires sentimentales d’une psychologue naïve éconduite par un amant millionnaire.

Traité sur le ton de la légèreté, le récit se déroule presque entièrement dans les toilettes pour dames d’un théâtre et d’une salle de concert, des lieux propices aux confidences et aux états d’âme. Rien d’étonnant donc que ce film de femmes aborde quelques préoccupations accolées à la condition féminine, telles que peur de vieillir, de voir partir son mari, ou de la difficulté de trouver le prince charmant…

Il semble que le projet ait eu une genèse compliquée et qu’il ait évolué en cours de route. En effet, à l’origine, il devait s’agir d’un film à sketches tourné à Rome, en Sicile et à Montréal par des cinéastes différentes. Le troisième chapitre devait d’ailleurs être écrit par Andrée Pelletier et Geneviève Lefebvre et réalisé par Pénélope Buittenhuis. Aucune des trois n’est créditée au générique de la version finale qui a même perdu ses scènes tournées en Italie.

Malgré un budget important et des vedettes de premier ordre (John Malkovitch, Lorraine Bracco, Greta Scacchi), Ladies Room n’est jamais sorti en salle au Québec. Le film avait été présenté lors de l’édition 1999 du Festival des films du monde de Montréal.

Ladies Room se nomme Le boudoir en version française doublée au Québec.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives