Luc ou la part des choses – Film de Michel Audy

Drame abordant le thème de l’homosexualité, Luc ou la part des choses fait aujourd’hui partie des nombreux films québécois indépendants à être tombés dans l’oubli.

Pierre Normandin et Éric Boulay dans une scène du film Luc ou la part des choses de Michel Audy

Pierre Normandin et Éric Boulay dans une scène du film Luc ou la part des choses de Michel Audy

Tourné dans la région de Trois-Rivières, Luc ou la part des choses est un film de fiction indépendant à petit budget, réalisé, scénarisé, dialogué, filmé et monté par Michel Audy. Pour les coproducteurs, ce film était avant tout destiné à la formation des psychologues et des travailleurs sociaux, en enseignant comment écouter et conseiller les personnes en difficulté.

Septième ou huitième long métrage de ce réalisateur peu connu, Luc ou la part des choses avait été présenté au 6e Festival des films du Monde, dans la section « Cinéma d’aujourd’hui et de demain », ainsi qu’aux Rendez-vous d’automne du cinéma québécois. En revanche, nous n’avons trouvé trace d’aucune distribution commerciale dans les salle du Québec. Il s’agissait d’une coproduction du Ministère de l’Éducation du Québec, dans le cadre du cours « Techniques d’intervention sociale » .

Critiques d’époque

Mis à part le ton moralisateur trop évident et combien inutile des 15 dernières minutes de projection de ce film de 90 minutes, Luc ou la part des choses est un film ambitieux et efficace portant sur l’histoire d’un jeune homme qui «découvre» et assume son homosexualité. Tourné à Trois-Rivières, Luc ou la part des choses nous rappelle que l’on peut réaliser de très bons films à petit budget. (Joyce Rock dans le magazine La vie en rose, nov. – déc. 1982)

Sous le couvert d’une fiction dont les éléments sont soigneusement orchestrés dans un scenario crédible. Michel Audy veut faire réagir le spectateur qu’il soumettra, avec beaucoup d’audace, à une plongée éprouvante dans la tourmente, tout en lui ménageant des moments d’émotion qui ne peuvent laisser indifférent Si certains propos paraissent risibles ou même ridicules, que le spectateur se dise qu’ils l’étaient encore plus sur les lèvres des personnes qui les ont réellement proférés! (article non signé paru dans Le nouvelliste du 23 octobre 1982)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives