Ma tante Aline – Film de Gabriel Pelletier

Ma tante Aline est l’une de ces nombreuses comédies populaires à ranger dans le grand tiroir des productions tout à fait oubliables, à force de répéter toujours les mêmes schémas.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2013/03/ma-tante-aline.jpg

Réalisateur de comédies québécoises populaires, le prolifique Gabriel Pelletier signe avec Ma tante Aline son cinquième long métrage, après L’automne sauvage en 1992, Karmina et sa suite K2 (Karmina 2) ou encore La vie après l’amour qui mettait déjà en vedette Sylvie Léonard. On lui doit aussi la production ou production associée des films Sur le seuil et Les Aimants. Des films qui obtinrent de beaux succès au box-office, à défaut d’être chouchoutés par les critiques.

Dans une entrevue accordée à Anabelle Nicoud du quotidien La Presse, Gabriel Pelletier déclarait à propos de Ma tante Aline (qui n’a décidément pas forcé la note dans le graphisme de son affiche): «Ma mère est morte pendant le tournage de Karmina 2. Cela avait été une année difficile. J’ai écrit un premier scénario, sur un mode plus dramatique, et puis j’ai eu un appel de Cité-Amérique (la production, NDLR). Ils avaient développé une idée avec Suzanne Charrette. J’ai été séduit».

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives