Morning Man, The – Film de Danièle J. Suissa

The Morning Man est un drame de série B angloquébécois inspiré par l’histoire vraie d’un criminel accusé de vols à main armée qui s’était reconverti en animateur de radio avant de se livrer à la police.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/02/un-matin-une-vie_encart-lapresse19860927.jpg
Bruno Doyon dans le film The Morning Man de Danièle J. Suissa - l'ancien prisonnier s'est reconverti en animateur matinal - (Source: collection personnelle)

Bruno Doyon dans le film The Morning Man de Danièle J. Suissa – l’ancien prisonnier s’est reconverti en animateur matinal – (Source: collection personnelle)

The Morning Man (portant le titre Un matin Une vie en version française) est un drame policier réalisé par Danièle J. Suissa, réalisatrice, productrice et auteure née à Casablanca. Il s’agit de son premier long métrage de fiction.

The Morning Man est inspiré de faits réels survenus dans les années 70 au Québec. Paul Nadeau, jeune criminel de 22 ans, est accusé de plusieurs vols à main armée. Il s’évade de prison et devient « Morning Man » (animateur d’émission matinale à la radio) au Saguenay. Un an plus tard, il se livre à la police.

Bruno Doyon et Kerrie Keane dans le film The Morning Man de Danièle J. Suissa - histoire d'amour entre un évadé et une docteure - (Source: collection personnelle)

Bruno Doyon et Kerrie Keane dans le film The Morning Man de Danièle J. Suissa – histoire d’amour entre un évadé et une docteure – (Source: collection personnelle)

Présenté au Festival des films du monde en 1986, le film fut ignoré de la critique mais connut un succès d’estime en salles (20 000 entrées environ). Indisponible en DVD, cette production de série B angloquébécoise est tombée dans l’oubli, de même qu’une part importante des réalisations de Mme Suissa, alors vice-présidente de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, sauf peut-être le très mauvais téléfilm Prince Lazure (1991) que la présence de Mitsou a sauvé de l’oubli total.

La photo du film, signée René Verzier, avait obtenu une mise en nomination aux Genie Awards en 1987.

Bruno Doyon dans le film The Morning Man de Danièle J. Suissa - dans la séquence finale, il annonce son départ de la radio - (Source: collection personnelle)

Bruno Doyon dans le film The Morning Man de Danièle J. Suissa – dans la séquence finale, il annonce son départ de la radio – (Source: collection personnelle)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives