Octobre – Film de Pierre Falardeau

Le 10 octobre 1970, quatre militants du Front de libération du Québec kidnappent le ministre du Travail et de l’Immigration canadien. Octobre de Pierre Falardeau retrace les événements.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/02/octobre.jpg

Octobre est un drame historique québécois réalisé par Pierre Falardeau et distribué en salles en 1994. Le film – qui fait partie des incontournables de la cinématographie québécoise – évoque les événements d’octobre 1970 alors qu’il relate les faits et gestes des quatre militants du FLQ (Front de Libération du Québec) qui gardèrent durant sept jours Pierre Laporte en otage. Le ministre du Travail et de l’Immigration canadien fut retrouvé quelques jours plus tard assassiné, dans le coffre d’une voiture.

Il s’agit d’un hui-clos filmé à la manière d’un thriller qui présente la tension qui règne dans l’appartement où les doutes et les interrogations des militants.

Ce projet commencé au début des années 80 par Falardeau eut un accouchement houleux. En effet, Octobre fut refusé à plusieurs reprises par les institutions de financement publiques qui ne souhaitaient pas s’impliquer dans un projet aussi complexe aux mains d’un réalisateur jugé contestataire. Les déboires de Falardeau furent même portés sur la place publique après que le sénateur Philippe Deane Gigantès ait demandé officiellement à Téléfilm Canada de ne pas financer le film. Devant le tollé médiatique, le film est finalement produit – avec un budget modeste certes – et remporte en janvier 1995 le Prix L.E.-Ouimet-Molson émis par l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) pour récompenser le meilleur film québécois de 1994. Falardeau avait alors accepté le prix, ainsi que la bourse de 5 000 dollars, non sans avoir ouvertement condamné le commanditaire.

En tournant Octobre, je n’ai pas la prétention de clore le débat sur ce que l’on a appelé «les événements d’Octobre». En histoire, rien n’est jamais définitif. Dans ce cas-ci, comme dans le reste, tout est à faire. Il y a encore place pour dix films, pour quinze livres. En me limitant à l’histoire de la cellule Chénier, j’ai simplement voulu parler de ce que je savais.

Source : Pierre Falardeau sur son blogue aujourd’hui vidé de son contenu.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives