Passion d’Augustine, La – Film de Léa Pool

Léa Pool retrouve les années soixante avec ce drame d’époque dans lequel un couvent est menacé par la laïcisation du système scolaire québécois.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2015/03/passion-augustine.jpg

-01-01

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=agiCW-nJqPM

Sept ans après Maman est chez le coiffeur, la cinéaste Léa Pool retrouve le Québec ds années 60 et la comédienne Céline Bonnier dans La passion d’Augustine, une comédie dramatique d’envergure dans laquelle la directrice d’un couvent qui enseigne la musique doit se battre pour sauver son institution face à la montée en force de l’éducation publique.

Même si la Révolution tranquille a été le théâtre de nombre de productions québécoises récentes, le thème abordé par La passion d’Augustine (la fin de règne de l’église sur la société) reste à ce jour assez peu montré. Le film possède ainsi des allures de relative nouveauté qui devraient servir sa carrière. Léa Pool, qui vivait encore en Suisse à cette époque, propose également une vision plus intime de cette période de grands changements en dépeignant les portraits de femmes volontaires et passionnées défendant leurs convictions face à la libéralisation progressive de la société.

Dans une entrevue accordée au journal La Presse durant le tournage, Léa Pool expliquait : « Je n’en reviens pas qu’à la fin des années 60, il y avait encore autant d’impact religieux au Québec. En même temps, je découvre tout ce que ces religieuses ont apporté au niveau des hôpitaux comme de la musique. Ce sont des femmes qui ont fait des choses assez remarquables. Elles représentent une partie de notre patrimoine qu’on ne devrait pas rejeter du revers de la main ».

Baignée de musique (Chopin, Bach et autres études pour piano), cette production ambitieuse et rassembleuse restera à n’en pas douter l’une des bonnes sorties commerciales de l’année 2015.

Outre Céline Bonnier et un chapelet de comédiennes chevronnées, on retrouve dans le rôle de Alice, Lysandre Ménard, une jeune pianiste de 20 ans à la carrière prometteuse qui s’est déjà produite au Carnegie Hall. Il s’agit de son premier grand rôle à l’écran.

Le film a remporté le prix du public du Festival du film de l’Outaouais.

Photo de la pianiste Lysandre Ménard dans La Passion d'Augustine

Lysandre Ménard dans La Passion d’Augustine (Léa Pool, 2015 – Photo : Véro Boncompagni)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives