Présence des ombres, La – Film de Marc F. Voizard

La présence des ombres est un téléfilm réalisé par Marc F. Voizard à partir de l’oeuvre de Boileau-Narcejac dans lequel Patrice L’Écuyer incarne un jeune psychologue sujet à d’importants vertiges.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2017/01/presence-des-ombres_VHS.jpg
Patrice L'Écuyer et Isabelle Renauld dans <em>La présence des ombres</em> de Marc F. Voizard - le sauvetage de la noyade - (image tirée du film, collection filmsquebec.com)

Patrice L’Écuyer et Isabelle Renauld dans La présence des ombres de Marc F. Voizard – le sauvetage de la noyade – (image tirée du film, collection filmsquebec.com)

Financé par le Québec et la France, La présence des ombres est un suspense réalisé pour la télévision par Marc F. Voizard, d’après l’oeuvre D’entre les morts de Boileau-Narcejac (1954), mieux connue sous le titre Sueurs froides utilisé lors de sa réédition en 1958. C’est ce roman qui fut également à l’origine du drame hypnotique Vertigo d’Alfred Hitchcock.

La comparaison entre le célèbre film du maître du suspense et cet honnête téléfilm s’arrête là. L’intrigue y est différemment abordée, bien que l’on retrouve dans les deux oeuvres quelques éléments narratifs identiques, tels le dédoublement d’une personnalité mystérieuse, un pont visuellement impressionnant (le Pont Champlain) ou la phobie de l’altitude dont est atteint l’un des protagonistes. Le film est basé sur une intrigue de type thriller, qui reprend de manière très traditionnelle le thème du complot fomenté par le mari (Denis Mercier, vu dans Le sexe des étoiles de Paule Baillargeon) à l’encontre de sa jeune épouse, incarnée par l’actrice française Isabelle Renauld (Louis, enfant roi de Roger Planchon), et qui bien entendu est détentrice d’une importante assurance-vie. Un psychologue (Patrice L’Écuyer dans son premier rôle de long métrage) tentera de déjouer le piège en affrontant ses vertiges récurrents.

Patrice L'Écuyer et Isabelle Renauld dans <em>La présence des ombres</em> de Marc F. Voizard - la passion s'installe dès la première rencontre - (image tirée du film, collection filmsquebec.com)

Patrice L’Écuyer et Isabelle Renauld dans La présence des ombres de Marc F. Voizard – la passion s’installe dès la première rencontre – (image tirée du film, collection filmsquebec.com)

Tourné principalement dans le Vieux-Port de Montréal et sur le Plateau Mont-Royal, le film fut proposé à la télévision québécoise en février 1996 avant de sortir directement sur support VHS, sans être jamais présenté au grand écran. En France, sa carrière a sombré corps et âme dans l’oubli le plus abyssal.

La présence des ombres est dédié à la mémoire de Jean-François Bourassa (crédité « Bourrassa »), un chef-machiniste décédé en mai 1995 durant la simulation de l’explosion d’une automobile sur le tournage de Hollow Point, réalisé par Sidney J. Furie.

Denis Mercier dans <em>La présence des ombres</em> de Marc F. Voizard - le mari corrompu et traitre - (image tirée du film, collection filmsquebec.com)

Denis Mercier dans La présence des ombres de Marc F. Voizard – le mari corrompu et traitre – (image tirée du film, collection filmsquebec.com)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives