Seul ou avec d’autres – Film de D. Héroux, D. Arcand et S. Venne

Seul ou avec d’autres est un film de trois jeunes étudiants

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/01/seul-ou-avec-dautres.jpg

À la fin de l’année universitaire 1961, trois jeunes étudiants, Denys Arcand, Denis Héroux et Stéphane Venne, décident de réaliser un film de long métrage relié aux petits à-côtés de la vie universitaire. Le film mélange fiction et documentaire, dans le plus pur style du cinéma direct. Seul ou avec d’autres est considéré par beaucoup comme le premier film québécois indépendant. À noter que la productice Marie-José Raymond et la cinéaste Mireille Dansereau font partie de la distribution.

Au Festival de Cannes de 1963, deux films représentent le Canada : Pour la suite du monde (Pierre Perrault, Michel Brault) et Seul ou avec d’autres. Suite à sa projection cannoise, le film avait reçu un accueil favorable de la part de la critique européenne, sans toutefois obtenir autant d’éloges de ce côté-ci de l’Atlantique.

Depuis 2006, c’est la Cinémathèque québécoise qui en détient les droits ainsi qu’une copie HD, qui a été présentée en janvier 2008.

« D’un style proche de la Nouvelle Vague, intégrant les avancées esthétiques du cinéma direct et du candid eye qui bouillonnent à l’Office national du film (avec l’équipe de choc que forment Brault, Carrière et Groulx), tourné avec de modestes moyens (24 000 $), rampe de lancement de personnes qui vont laisser leur marque dans la musique et le cinéma québécois, Seul ou avec d’autres est une sorte d’essai d’anthropologie culturelle sur les mœurs estudiantines. On découvre avec bonheur qu’il s’est bonifié avec le temps : il évoque davantage l’atmosphère insolente d’une époque qu’il en documente les mouvements réels ; on en retient moins les imperfections que la jeunesse du ton et l’ironie de la mise en situation. Que dire des séquences documentaires, de l’atmosphère de libération sexuelle qu’autorise l’université dans un Québec encore engoncé sous une chape répressive qui se fissure de partout, de certains aphorismes du commentaire off dit par Arcand et qui annonce déjà ses opinions, de la beauté du travail de Michel Brault et de la vivacité du montage de Gilles Groulx ? » Pierre Véronneau, Conservateur cinéma québécois et canadien (Cinémathèque québécoise)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives