Souvenirs intimes – Film de Jean Beaudin

Sept ans après Being at home with Claude, Jean Beaudin nous revient avec Souvenirs intimes, un drame psychologique basé sur un roman de Monique Proulx.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/03/souvenirs-intimes_VHS.jpg
James Hyndman dans Souvenirs intimes de Jean Beaudin (image extraite du film - Collection filmsquebec.com)

James Hyndman dans Souvenirs intimes de Jean Beaudin – il est peintre paraplégique et reçoit des coups de fils menaçants (image extraite du film – Collection filmsquebec.com)

Réalisé par Jean Beaudin, qui n’avait plus fait de long métrage pour le grand écran depuis Being At Home With Claude (1992), Souvenirs intimes est l’un des films québécois les plus reconnus des années 90. Primé à de multiple reprises, ce suspense psychologique relate la vengeance d’une victime de viol qui cherche à se sortir du cauchemer dont elle subit les affres depuis plusieurs années. Le film est basé sur le roman Homme invisible à la fenêtre de Monique proulx, qui est également l’auteure du drame intimiste Le sexe des étoiles, qui fut lui aussi transposé au grand écran dans un film de Paule Baillargeon tout autant renommé que celui-ci.

Souvenirs intimes est un film sur la condition humaine, précisait le réalisateur de J.A. Martin photographe et Mario. C’est l’histoire d’un homme qui change à partir du jour où il commence à voir, à sentir les autres. Je l’ai construit à la manière d’un thriller, comme un triangle dramatique. Au départ, le personnage de Pascale apparaît immonde jusqu’à ce que le spectateur se voit offrir la clé de son comportement. Ensuite tout bascule. … / … Je crois qu’un être peut changer profondément à l’instar du Max du film et qu’alors tout devient possible. Chaque personnage, à l’exception de Mortimer, évolue vers un état supérieur. [1]

Dans la distribution, outre Pascale Bussières, notons la présence dans leur premiers rôles importants des comédiens James Hyndman et Pierre-Luc Brillant. Environ 40 000 spectateurs ont vu ce film au Québec lors de sa sortie.

À noter que les tableaux utilisés dans le film sont de l’artiste Marie-Josée Perreault.

Autres titres connus : Derrière la nuit : titre de travail et Memories Unlocked : titre international.

[1] extrait d’un article d’Odile Tremblay, Le Devoir, 21 et 22 août 1999, p. B2

Pascale Bussières dans Souvenirs intimes de Jean Beaudin (image extraite du film - Collection filmsquebec.com)

Pascale Bussières dans Souvenirs intimes de Jean Beaudin – la vengeance d’une femme (image extraite du film – Collection filmsquebec.com)

Récompenses

Prix du public au Festival de cinéma francophone de Bratislava, Prix du Meilleur film Canadien au Festival des Films du monde, 1999 ; Prix de la Société canadienne des cinématographes pour la Meilleure photographie à Pierre Gill ; Prix Génie de la Meilleure direction artistique à François Séguin et Prix Jutra de la Meilleure photographie à Pierre Gill.

Réception critique

La construction pyramidale (réussie) du polar psychologique n’est pas en cause mais l’esthétisation à outrance de la ville (lumières filtrées, etc.) laquelle se marie bien mal à la noirceur de l’histoire. Ce film boite de n’avoir pas su plonger côté forme dans le vif de son thème. Quelques performances d’acteurs sont pourtant au poste. (Odile Tremblay, Le Devoir, 30 août 1998, p. B8)


Baignant dans une atmosphère glauque mise en relief par l’univers trouble et non résolu de chacun des personnages, Souvenirs intimes fait penser à une eau dormante dans laquelle il est impossible de discerner le fond, alors que l’on espère un peu de limpidité. (Marc-André Brouillard, Séquences, no 205, novembre–décembre 1999)

Pascale Bussières et Pierre-Luc Brillant dans Souvenirs intimes de Jean Beaudin (image extraite du film - Collection filmsquebec.com)

Pascale Bussières et Pierre-Luc Brillant dans Souvenirs intimes de Jean Beaudin – elle est sa mère et il est né d’un viol collectif (image extraite du film – Collection filmsquebec.com)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives