Tell Me That You Love Me – Film de Tzipi Tropé

Mélodrame sur la condition de la femme moderne, Tell Me That You Love Me est une coproduction Québec-Israël réalisée en 1983 par Tzipi Tropé.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2017/04/tell_me_that_you_love_me_VHS-FR.jpg

-01-01

Nick Mancuso (g.), Laurin Weisler et Barbara Williams (d.) dans Tell Me That You Love Me de Tzipi Tropé (image tirée du film - Collection filmsquebec.com)

Nick Mancuso (g.), Laurin Weisler et Barbara Williams (d.) dans Tell Me That You Love Me de Tzipi Tropé (image tirée du film – Collection filmsquebec.com)

Tourné en Israël, Tell Me That You Love Me (Dis-moi que tu m’aimes en version française) est un mélodrame coproduit par le Québec et Israël et dont la réalisation fut confiée à Tzipi Tropé, surtout connue pour Tel-Aviv Berlin, drame réalisé en 1987.

Dis-moi que tu m’aimes propose un regard sur la femme moderne, fragile, en proie aux doutes et sujette aux déboires de la vie de couple, mais essayant coûte que coûte de s’accomplir dans un monde essentiellement masculin. La distribution, composée de premiers rôles tenus par des comédiens d’origine canadienne, donne un petit rôle à la Québécoise Andrée Pelletier, inoubliable Rita Sauvage dans Les mâles de Gilles Carle, incarnant ici une jeune femme qui refuse de quitter son mari malgré les blessures qu’il lui inflige.

Andrée Pelletier dans Tell Me That You Love Me de Tzipi Tropé (image tirée du film - Collection filmsquebec.com)

Andrée Pelletier dans Tell Me That You Love Me de Tzipi Tropé (image tirée du film – Collection filmsquebec.com)

Projeté en première québécoise à la Place des arts en août 1983, et sorti sur un écran montréalais en décembre de la même année, le film n’eut aucun écho dans la presse locale de l’époque. Il faut dire que l’invasion du Liban par Israël était encore très présente dans les mémoires et que parler de cinéma n’était pas ce qui venait à l’esprit en premier en mentionnant Israël. Ceci expliquant peut-être cela, en plus du fait que le film est très oubliable et ne comporte pas suffisamment de vedettes locales pour attirer les foules. En dehors d’une présentation au Festival des films de femmes de Créteil en 1985, nous n’avons trouvé aucune trace marquante de son passage sur le circuit international.

Tell Me That You Love Me, qui ne fut distribué en VHS qu’en 1987, valut au comédien albertain Kenneth Welsh une nominaiton aux Prix Génie 1984. Bien entendu le film est invisible aujourd’hui… à moins de mettre la main sur l’une des rares VHS encore en circulation.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives