Tit-Coq – Film de René Delacroix et Gratien Gélinas

Adaptation de la célèbre pièce de Gratien Gélinas, ce film de fiction brille certainement plus par sa dramaturgie que par sa réalisation classique.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2013/04/tit-coq.jpg
Image de l'auteur et comédien Gratien Gélinas dans Tit-Coq (image extraite du film - collection filmsquebec.com)

Gratien Gélinas dans Tit-Coq (image extraite du film – collection filmsquebec.com)

Tit-Coq est un mélodrame co-réalisé par le metteur en scène français René Delacroix (Le gros Bill, Coeur de Maman) et par le comédien et humoriste québécois Gratien Gélinas, sa seule participation à la réalisation d’un long métrage de cinéma.

Affiche de théâtre de la pièce Tit-Coq de Gratien Gélinas

Affiche de théâtre de la pièce Tit-Coq de Gratien Gélinas

Le film est une adaptation quasi intégrale de la pièce homonyme montée en 1948 par Gélinas et qui fut un grand succès sur scène dans tout le Canada. En 1973, la pièce avait plus de 500 représentations à son actif. Au cinéma, l’adaptation de la pièce est aussi un triomphe.

Le film fut élu meilleur film de l’année au Palmarès du Film Canadien. Tit-Coq relate l’histoire d’un orphelin de père et de mère inconnus qui se retrouve plongé dans un univers irréel à ses yeux, celui de la famille et de la normalité. Mais, les bonnes moeurs et la morale se chargent de le remettre à sa place. Tit-Coq se voit donc totalement dépossédé de son idéal. Au final, les impurs ne peuvent accéder à la bonne famille québécoise aux moeurs strictes.

Le film de Delacroix et de Gélinas peut donc être vu comme la toute première incarnation de l’anti-héros québécois dans le cinéma, un personnage bonasse, « né pour un petit pain », et à qui rien ne semble réussir. Mais c’est aussi un batailleur, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Rares d’ailleurs sont les personnages de l’époque à avoir cette rage à l’intérieur. Ceci n’avait pas manqué de satisfaire le jeune journaliste René Lévesque lors de la sortie en salles du film comme en témoigne le texte ci-dessous.

Image de l'auteur et comédien Gratien Gélinas et de la comédienne Monique Miller dans Tit-Coq de René Delacroix et Gratien Gélinas (image extraite du film - collection filmsquebec.com)

Gratien Gélinas et Monique Miller dans Tit-Coq de René Delacroix et Gratien Gélinas (image extraite du film – collection filmsquebec.com)

Réception critique

Enfin, ça y est. Au chant magique de ce Titi-Coq qui naguère nous apprenait le chemin du théâtre, le jour se lève à nouveau. Dieu ! que c’est passionnant – et nécessaire – de se reconnaître sur un écran. Et, tout à coup, de ne plus être simplement intéressé à titre documentaire ou ému par fraternité humaine, mais de se sentir touché au vif et comme flambant nu, violé par l’oeil d’une caméra.

Et barbares si l’on veut, il nous faut chanter à l’unisson, de nos voix mal assurées : Plus me plaît Lemelin que le dernier Goncourt. Et plus que C. Chaplin cet imparfait Tit-Coq.

Imparfait ? Assurément. Ce n’est pas un régal constant ni pour l’oeil ni pour l’oreille… Mais Tit-Coq est vivant, d’une vie rude, agressive. Dès la première séquence, il saute sur vous à bras raccourcis et trouve, en une heure et demie, toutes les « ouvertures » qu’il faut pour vous décocher une série de directs au plexus solaire.

René Lévesque dans L’Autorité, 28 février 1951 (cité par Anne-Marie Sicotte dans sa biographie Gratien Gélinas – La ferveur et le doute, p.308)


Le jeu de Gélinas, un peu raide à la scène, devient très risqué au cinéma. Au théâtre, il peut accentuer, buriner, il y est invité par cette distance qui sépare l’acteur du spectateur. Mais l’intimité du cinéma impose une plus discrète et plus subtile humanité – d’où, en particulier, l’importance des visages à l’écran. Celui de Gélinas est démesurément impassible : un masque. Et ses gestes venus tout droit du théâtre, semblent toujours un peu plus loin qu’il ne faudrait.

Le Devoir, 21 février 1953

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives