Torrent, Le – Film de Simon Lavoie

Inspiré d’Anne Hébert et plongé dans un Québec rural du début du 20e siècle, le drame Le torrent réalisée par Simon Lavoie est l’un des moments forts de l’année cinématographique 2012.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2012/09/torrent_lavoie.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=1NDSyyRsawY

Le torrent est un drame historique réalisé par Simon Lavoie d’après l’oeuvre célèbre d’Anne Hébert publiée en 1950. Il s’agit du troisième long métrage de Simon Lavoie, à qui l’on doit Le déserteur en 2008 et Laurentie en 2011 (co-réalisé avec Mathieu Denis). Anne Hébert avait déjà été adaptée au cinéma par Claude Jutra en 1973 (Kamouraska) et par Yves Simoneau en 1986 (Les fous de Bassan).

Profondément marqué par l’oeuvre d’Anne Hébert, Simon Lavoie a toujours eu l’intention d’en faire une adaptation: C’est à l’adolescence que je découvrais le recueil de nouvelles Le Torrent et la nouvelle du même titre. Cette lecture fut pour moi un choc et ce fut là mon premier contact avec l’univers poétique et la langue d’Anne Hébert. En ce temps-là, mon désir de faire du cinéma n’était pas tout à fait clair, mais j’avais confusément l’impression que si un jour je faisais des films, ils ressembleraient au Torrent. Depuis ce jour, je suis lié à cette oeuvre.

Toujours le dossier de presse, le cinéaste explique à propos de la genèse du film: Au sujet du traitement cinématographique du film, je dirai simplement que je cherchais à y marier à la fois élégance, sobriété et classicisme; tout en voulant y insuffler des touches de modernité, des ruptures de ton, du mystère et des envolées lyriques. Le rythme du « Torrent » est posé, certes, mais cette durée qui est induite par ce rythme de même que par l’amplitude narrative m’aura semblé nécessaire pour que ce film qui se déroule sur plusieurs années, et sur lequel glisse le passage des saisons puisse étendre son emprise sur le spectateur et l’immerger en cherchant à le faire vibrer à son rythme.

S’annonçant comme l’un des projets les plus ambitieux de l’année, Le torrent reçut des éloges de toutes parts, même si la durée du film fit parler d’ele, en raison notamment de sa disproportion par rapport à celle de la nouvelle originale (moins de 50 pages). Le film de Simon Lavoie obtint toutefois des résultats probants, si l’on prend en compte le maigre circuit dans lequel il était présenté.

Torrent, Le de Simon Lavoie (Laurence Leboeuf - ©Lusio Films)

Torrent, Le de Simon Lavoie (Laurence Leboeuf – ©Lusio Films)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives