Un 32 août sur Terre – Film de Denis Villeneuve

À travers la quête existentielle de deux trentenaires urbains solitaires, Un 32 août sur Terre propose à la fois un drame intimiste et un portrait social plus large. Il s’agit du premier long métrage de Denis Villeneuve.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2017/12/un-32-aout-sur-terre_affiche.jpg
Pascale Bussières et Alexis Martin dans Un 32 août sur Terre de Denis Villeneuve (image extraite du film)

Pascale Bussières et Alexis Martin dans Un 32 août sur Terre de Denis Villeneuve (image extraite du film – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Premier long métrage de Denis Villeneuve, Un 32 août sur Terre est une oeuvre importante à plus d’un titre dans l’histoire du cinéma québécois. En premier lieu parce que ce film s’affirme encore aujourd’hui comme l’une des pierres angulaires d’un renouveau stylistique et narratif cinéma québécois qui avait vu le jour au milieu des années 90. Ce film, à l’instar de ceux de Charles Binamé (Eldorado), Manon Briand (2 secondes), Philippe Falardeau (La moitié gauche du frigo), ou encore André Turpin (Zigrail) marque une nette rupture avec ce qui se faisait auparavant. Dans cette oeuvre fondatrice, le drame intimiste de deux jeunes désarçonnés par l’incertitude de leur avenir côtoie un commentaire social plus large, quelques années à peine après la défaite des indépendantistes au référendum de 1995.

« J’avais envie de faire un film qui a une structure dramatique très simple où les personnages secondaires allaient entrer et sortir comme des coups de vents. Je voulais qu’il y ait plein d’événements irrationnels qui arrivent aussi, ne pas avoir une structure dramatique américaine classique fonctionnant sur trois temps. Je voulais que ça ressemble plus à une “vraie aventure humaine » qu’à un scénario tarabiscoté à la Atom Egoyan. Ça me tape un peu sur les nerfs les trucs trop enchevêtrés, trop calculés, trop regardez-comme-je-suis-un-bon-scénariste. » [1]

Un 32 août sur Terre fut sélectionné à Cannes en première mondiale dans la section Un certain regard et a remporté le Bayard d’or du Meilleur Film au Festival international du film francophone de Namur. Lors de la première soirée des Jutra, Alexis Martin remportait le prix du Meilleur acteur.

[1] : dans Le Devoir, 17 octobre 1998, p. B4

Deux êtres perdus dans le désert : Pascale Bussières et Alexis Martin dans Un 32 août sur Terre de Denis Villeneuve (image extraite du film - Collection filmsquebec.com - Reproduction interdite sans autorisation)

Deux êtres perdus dans le désert : Pascale Bussières et Alexis Martin dans Un 32 août sur Terre de Denis Villeneuve (image extraite du film – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Critiques d’époque

Malgré le charme de l’anecdote, la minceur du scénario aurait pu nous faire décrocher d’Un 32 août sur terre après une demi-heure. Ce n’est pas le cas, car Denis Villeneuve sait jeter un regard tout à fait moderne sur deux jeunes d’aujourd’hui. Il s’agit bien sûr d’une modernité… éternelle, qui a déjà fait ses preuves chez des cinéastes aussi divers que Godard, Cassavetes ou même André Turpin avec Zigrail. Cependant la mise en scène souple et élégante de Villeneuve est à cent lieues de l’exercice de style et n’étouffe ni l’émotion, ni l’humour. (Denis Desjardins, Séquences, Numéro 200, janvier–février 1999, p.55)


Villeneuve survole ici ses personnages sans chercher à approfondir leur quête, qui se révèle, tout compte fait, moins existentielle que physique. Ainsi, les paysages lunaires du désert, sur lesquels se découpent les silhouettes de Simone et Philippe, ressemblent davantage à un jeu de décalcomanie qu’à une réflexion sur l’anxiété, dont le contraste entre l’immensité désertique et la solitude humaine serait le révélateur. (Martin Bilodeau, Le Devoir – 24 et 25 octobre 1998, p. B6)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives