Une journée en taxi – Film de Robert Ménard

Produit par le Québec et la France, Une journée en taxi est une chronique douce-amère portant sur l’amitié entre deux gars poqués par la vie.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2018/12/une-journee-en-taxi_lapresse_19821106.jpg

Scénarisé par l’auteur québécois Roger Fournier, Une journée en taxi est une chronique tournée à Montréal à l’automne 1980. Il s’agit du premier long métrage réalisé par Robert Ménard, qui avait auparavant produit L’arrache coeur et L’affaire Coffin. Le film relate l’improbable rencontre de deux hommes marqués par des infortunes personnelles et leur éventuelle histoire d’amitié. Le premier, incarné par l’acteur français Jean Yanne, est chauffeur de taxi, le second, un détenu en permission, est campé par le Québécois Gilles Renaud.

« Au départ, j’aime les rencontres dans un film. J’ai pris deux paumés, deux drop-out dans deux situations différentes et je les ai fait se rencontrer. Johnny, je voulais le bâtir comme un anti-héros, comme on est tous ici. Michel est déjà mort au début du film quand il le rencontre. Je voulais avoir ce tandem-là. Je voulais montrer comment Johnny irait le chercher. » (Robert Ménard à La Presse, 6 novembre 1982, p. C1)

Une journée en taxi a été produit à hauteur de 20% par la compagnie française Renn Productions, dirigée par Claude Berri. Le reste du financement s’est fait grâce à l’appui des institutions fédérales et provinciales et de partenaires privés. En cherchant dans les articles de journaux de l’époque, on constate que les attentes commerciales étaient grandes pour ce film qui devait sortir en France sous la bannière Gaumont. Le distributeur souhaitait ainsi capitaliser sur l’immense succès obtenu par Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, la comédie satirique de Jean Yanne sortie quelques mois auparavant. Nous n’avons cependant pas trouvé trace d’une telle distribution dans l’Hexagone.

« J’avais un projet avec Roger Fournier, on devait adapter un de ses romans, La Marche du grand cocu…. C’est tombé à l’eau. Ensuite, Robert Ménard m’a envoyé son scénario. Je l’ai lu. À la trentième page, il ne se passait pas encore grand-chose. Mais je me suis rendu compte que j’étais curieux de connaître la suite. C’était intéressant.» (Jean Yanne à La Presse, 5 novembre 1982, p. B7)

« Ce n’est pas un film fabriqué pour plaire aux Français. Je n’ai pas changé une seule ligne pour plaire aux Français. Vous le prenez comme ça ou vous ne le prenez pas! Mais je pense que le sujet va plaire en France parce que c’est un film d’hommes. C’est un film de mâles et je pense que ça va leur plaire parce que là-bas tout ce qui est différent leur parait génial. » (Robert Ménard à La Presse, 22 novembre 1980, p. C14)

Lors de de la 4e édition des trophées Génie de l’Académie du cinéma canadien, Une journée en taxi avait eu huit nominations, mais n’a remporté aucun trophée. En dehors d’une sélection au festival de Manille au début de 1983, nous n’avons trouvé trace d’aucune participation à des festivals d’importance.

Jamais édité en VHS, et encore moins en DVD ou en VOD, il y a des chances que ce film oublié de tous soit désormais perdu à tout jamais. Pour découvrir les rares éléments visuels qui restent, allez sur le site d’Éléphant.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives