Gala 2018: liste des finalistes

Ce matin, l’organisme Québec Cinéma dévoilait ce matin la liste des 193 finalistes qui concourront pour les 27 Prix Iris 2018. 26 longs métrages de fiction sont cités au moins une fois.

Wahiakeron Gilbert (g.) dans Hochelaga Terre des Âmes de François Girard (source image : Les Films Séville)

Wahiakeron Gilbert (g.) dans Hochelaga Terre des Âmes de François Girard (source image : Les Films Séville)

Ce matin, l’organisme Québec Cinéma dévoilait ce matin la liste des 193 finalistes qui concourront pour les 27 Prix Iris 2018. En ce qui concerne les longs métrages de fiction (couverts par 18 catégories, si l’on exclue le Prix du public et celui du film s’étant le plus illustré à l’étranger), des 37 films qui étaient admissibles, 26 sont cités au moins une fois.

Ce sont les films Les affamés de Robin Aubert, Hochelaga, Terre des Âmes de François Girard et Le problème d’infiltration de Robert Morin qui s’adjugent une bonne part des nominations en fiction, avec 29 nominations à eux trois. Le film de Girard se retrouve dans des catégories techniques essentiellement, tandis que celui de Robert Morin est cité dans la catégorie Meilleur film, Meilleure réalisation et Meilleur scénario. Le film d’Aubert pour sa part est cité dans Meilleur film et Meilleure réalisation. À noter que cette année, la catégorie Meilleur film comporte sept nommés, contre cinq les années précédentes.

Quatre films font aussi très bonne figure en récoltant huit nominations chacun. La surprise vient de Boost de Darren Curtis, un film que bien peu de monde a vu et qui obtient là une reconnaissance probablement hors de toutes attentes pour ses artistes et producteurs. Le premier long métrage de Sophie Dupuis, Chien de garde, retient l’attention avec ses sélections dans les trois catégories phare du Gala. Luc Picard fait de même avec ses Rois mongols, tandis que la belle présence de La petite fille qui aimait trop les allumettes de Simon Lavoie nous rappelle à quel point ce cinéaste est important dans notre cinématographie. Nous sommes les autres de Jean-François Asselin se classe dans cinq catégories, tandis que six films figurent dans trois d’entre elles.

À noter que dans la catégorie Meilleur interprétation masculine, rôle de soutien, la voix off du sous-ministre « jouée » par Robert Morin dans Tuktuq obtient une nomination. Une première dans l’histoire du gala. Au chapitre des oubliés, regrettons que All You Can Eat Bouddha (nommé pour le son et le maquillage) n’ait pas été cité pour l’originalité de son scénario, ni pour la qualité de sa direction photo. Enfin, rappelons que la catégorie Film s’étant le plus illustré hors Québec est réservée aux fictions, ce qui empêche Ta peau si lisse d’y figurer, lui qui a pourtant plus de 50 festivals à son actif. Un état de fait qu’il faudra peut-être remettre en question dans les années à venir.

Comme l’an dernier, le gala sera divisé en deux, le 29 mai avec le Gala Artisans Québec Cinéma et le 3 juin avec le Gala Québec Cinéma. Les deux soirées seront diffusées en direct à la télé (ICI ARTV pour le premier et ICI Radio-Canada pour le second) ainsi que sur le site radio-canada.ca.

Liste des nominations au Gala 2018, par catégorie

Ne sont citées ici que les catégories des longs métrages de fiction. Pour la totalité des finalistes, rendez-vous sur le site de Québec Cinéma. Les finalistes sont présentés en ordre alphabétique

MEILLEUR FILM

  • Les affamés – La maison de prod – Stéphanie Morissette
  • Boost – Bunbury Films – Frederic Bohbot | Havelock Films – Kieran Crilly, Darren Curtis
  • Chien de garde – Bravo Charlie – Etienne Hansez
  • La petite fille qui aimait trop les allumettes – GPA Films – Marcel Giroux
  • Le problème d’infiltration – Coop Vidéo de Montréal – Luc Vandal
  • Les rois mongols – Écho Média – Luc Châtelain, Stéphanie Pages
  • Tuktuq – Lynx Films – Robin Aubert

MEILLEURE RÉALISATION

  • Robin Aubert – Les affamés
  • Darren Curtis – Boost
  • Sophie Dupuis – Chien de garde
  • Robert Morin – Le problème d’infiltration
  • Luc Picard – Les rois mongols

MEILLEUR SCÉNARIO

  • Nicole Bélanger – Les rois mongols
  • Darren Curtis – Boost
  • Sophie Dupuis – Chien de garde
  • Robert Morin – Le problème d’infiltration
  • Gabriel Sabourin – C’est le coeur qui meurt en dernier

MEILLEURE INTERPRÉTATION FÉMININE | PREMIER RÔLE

  • Charlotte Aubin (Mathilde) – Isla Blanca
  • Mélissa Désormeaux-Poulin (Estelle Legrand) – Le Trip à trois
  • Denise Filiatrault (Mme Lapierre) – C’est le coeur qui meurt en dernier
  • Maude Guérin (Joe) – Chien de garde
  • Élise Guilbault (Monique Langevin) – Pour vivre ici

MEILLEURE INTERPRÉTATION MASCULINE | PREMIER RÔLE

  • Christian Bégin (Louis) – Le problème d’infiltration
  • Jesse Camacho (Chris) – We’re Still Together
  • Patrick Huard (David Bouchard) – Bon Cop Bad Cop 2
  • Joey Klein (Bobby) – We’re Still Together
  • Jean-Simon Leduc (JP) – Chien de garde

MEILLEURE INTERPRÉTATION FÉMININE | RÔLE DE SOUTIEN

  • Isabelle Blais (Myriam) – Tadoussac
  • Sandra Dumaresq (Brigitte) – Le problème d’infiltration
  • Micheline Lanctôt (Pauline) – Les Affamés
  • Brigitte Poupart (Céline) – Les Affamés
  • Karine Vanasse (Isabelle) – Et au pire, on se mariera

MEILLEURE INTERPRÉTATION MASCULINE | RÔLE DE SOUTIEN

  • Jahmil French (Anthony « A-Mac » MacDonald) – Boost
  • Robert Morin (Le sous-ministre) – Tuktuq
  • Emmanuel Schwartz (Étienne Maltais) – Hochelaga, Terre des Âmes
  • Guy Thauvette (Le patient) – Le problème d’infiltration
  • Anthony Therrien (Francis) – Charlotte a du fun

RÉVÉLATION DE L’ANNÉE

  • Romane Denis (Mégane) – Charlotte a du fun
  • Marine Johnson (La jeune fille) – La petite fille qui aimait trop les allumettes
  • Théodore Pellerin (Vincent) – Chien de garde
  • Rose-Marie Perreault (Mag) – Les faux tatouages
  • Nabil Rajo (Hakeem Nour) – Boost

MEILLEURE DISTRIBUTION DES RÔLES

  • Emanuelle Beaugrand-Champagne | Nathalie Boutrie (Casting NB) | Frédérique Proulx – Les rois mongols
  • Maxime Giroux (Maxime Giroux Casting) | Jonathan Oliveira (RDC & Associates Casting) – Boost
  • Lucie Robitaille (Casting Lucie Robitaille) – Charlotte a du fun

MEILLEURE DIRECTION ARTISTIQUE

  • André-Line Beauparlant – Le problème d’infiltration
  • Guillaume Couture – Les rois mongols
  • Jean-Marc Renaud – Nous sommes les autres
  • Marjorie Rhéaume – La petite fille qui aimait trop les allumettes
  • François Séguin – Hochelaga, Terre des Âmes

MEILLEURE DIRECTION DE LA PHOTOGRAPHIE

  • Steve Asselin – Pieds nus dans l’aube
  • Nicolas Bolduc – Hochelaga, Terre des Âmes
  • Nicolas Canniccioni – La petite fille qui aimait trop les allumettes
  • François Dutil – Les rois mongols
  • Michel La Veaux – Iqaluit

MEILLEUR SON

  • Jean-Sébastien Beaudoin Gagnon, Stéphane Bergeron, Olivier Calvert, Samuel Gagnon-Thibodeau – Les Affamés
  • Jean-Sébastien Beaudoin Gagnon, Sylvain Bellemare, Hans Laitres – All You Can Eat Bouddha
  • Claude Beaugrand, Bernard Gariépy Strobl, Claude La Haye, Raymond Legault, Jean-Philippe Savard – Hochelaga, Terre des Âmes
  • Martin C. Desmarais, Gavin Fernandes, Marie-Claude Gagné, Louis Gignac – Bon Cop Bad Cop 2
  • Clovis Gouaillier, Philippe Lavigne, Patrice LeBlanc – La petite fille qui aimait trop les allumettes

MEILLEUR MONTAGE

  • Robin Aubert – Tuktuq
  • Jared Curtis – Boost
  • Aube Foglia – La petite fille qui aimait trop les allumettes
  • Dominique Fortin – Chien de garde
  • Felipe Guerrero – X Quinientos

MEILLEURS EFFETS VISUELS

  • Alchimie 24 – Jean-François « Jafaz » Ferland – Les Affamés
  • Alchimie 24 – Jean-François « Jafaz » Ferland, Marie-Claude Lafontaine – Pieds nus dans l’aube
  • Alchimie 24 – Jean-François « Jafaz » Ferland, Olivier Péloquin | Simon Harrisson – Le problème d’infiltration
  • MELS – Alain Lachance – Hochelaga, Terre des Âmes
  • MELS – Jonathan Piché Delorme, Alexandra Vaillancourt – Nous sommes les autres

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE

  • Bertrand Chénier – Le problème d’infiltration
  • Pierre-Philippe « Pilou » Côté – Les Affamés
  • Patrice Dubuc, Gaëtan Gravel | Vincent Banville, Gregory Beaudin Kerr, Jonathan Quirion, Jean-François Ruel, Pierre Savu-Massé, Charles-André Vincelette (Dead Obies) – Chien de garde
  • Gyan Riley, Terry Riley – Hochelaga, Terre des Âmes
  • Michael Silver – Boost

MEILLEURS COSTUMES

  • Julie Bécotte – Nous sommes les autres
  • Josée Castonguay – Pieds nus dans l’aube
  • Francesca Chamberland – La petite fille qui aimait trop les allumettes
  • Mario Davignon – Hochelaga, Terre des Âmes
  • Brigitte Desroches – Les rois mongols

MEILLEUR MAQUILLAGE

  • Kathryn Casault – Hochelaga, Terre des Âmes
  • Kathryn Casault, Stéphane Tessier – Le problème d’infiltration
  • Bruno Gatien – All You Can Eat Bouddha
  • Erik Gosselin, Marie-France Guy – Les Affamés
  • Marlène Rouleau – Nous sommes les autres

MEILLEURE COIFFURE

  • Réjean Forget, Ann-Louise Landry – Hochelaga, Terre des Âmes
  • Anne-Marie Lanza – Nous sommes les autres
  • Jean-Luc Lapierre, Denis Parent – Les rois mongols
  • Denis Parent – La petite fille qui aimait trop les allumettes
  • Lina Fernanda Cadavis, Priscila De Villalobos, Aleli Mesina, Pamela Warden – X Quinientos

Contenus similaires

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives