Happy Face en salle le 9 novembre

Dans ce projet atypique, la plupart des comédiens principaux sont des individus atteints de défiguration.

L’une des productions québécoises les plus intrigantes du FNC est sans aucun doute ce Happy Face – La tyrannie de la beauté, le deuxième long métrage réalisé par Alexandre Franchi, après The Wild Hunt. Après avoir été présenté en première mondiale la semaine dernière, le film sort en salle le 9 novembre, grâce à son distributeur, Maison 4:3.

Le film met en vedette Debbie Lynch-White, premier rôle dans La Bolduc, et le jeune comédien originaire de Val-d’Or Robin L’Houmeau, qui fait ses débuts au grand écran. Il incarne un jeune homme tourmenté de 19 ans incapable de supporter la maladie de sa mère. Après s’être déformé le visage avec des bandages, il intègre un groupe de thérapie pour personnes défigurées dans l’espoir d’apprivoiser la laideur et de devenir moins superficiel.

Le communiqué de presse précise que « Happy Face – La tyrannie de la beauté traite de l’intimité humaine dans notre société obsédée par le culte de la perfection physique et de la beauté ». Dans ce projet atypique s’il en est – et qui fera sûrement jaser -, la plupart des comédiens sont des individus atteints de défiguration. Un pari important pour le réalisateur qui souhaite avec son film « transmettre le courage d’aller vers l’autre quand nos propres peurs nous font détourner le regard ».

Référence : communiqué de presse

Mots clés

Contenus similaires

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives