L’horreur la plus courte est souvent la meilleure

Présenté lors du premier Fantastique week-end du cinéma québécois, le programme de courts « Horreur » nous proposait 12 films explorant de diverses manières les facettes du surnaturel.

Présenté lors du premier Fantastique week-end du cinéma québécois de Fantasia, le programme de courts « Horreur » (ɔʁœʁ) nous proposait 12 films explorant de diverses manières les facettes du surnaturel. Si l’enfance et l’adolescence étaient à l’honneur – les mondes mystérieux de l’enfance sont toujours propices à ce genres de récits – les zombies, le gore et le fantastique étaient aussi de la partie. Bien que le niveau d’ensemble soit très élevé, trois de ces douze films se sont démarqués. En voici un bref aperçu, histoire de se souvenir de ces jeunes créateurs qui seront peut-être dans le programme des longs métrages de Fantasia dans les années à venir.  C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

The Babysitter (réal. Frédéric Chalté – UQAM École des médias) : Par une nuit bien sombre, Nathalie débarque dans une maison isolé de la campagne pour garder une fillette. Après une bonne pizza et une vieille VHS louée au dépanneur du coin, toutes deux vont se coucher… mais la nuit ne s’avère pas si reposante que ça. Hommage vintage aux années 80 avec ses effets visuels surannés, cette histoire de kidnapping meurtrier révèle une finale aussi surprenante qu’hilarante – (3/5)

Le loup (réal. Carl Tremblay – Productions Urbal) : Suite à un événement douloureux ayant mis leur couple en danger, Sarah et Gabriel se rendent dans un chalet (isolé il va de soi) durant une fin de semaine pour essayer de recoller les morceaux. Le propriétaire des lieux (joué par Mario Saint-Amand) a des plans bien particuliers à leur endroit. Une très belle qualité d’ensemble se dégage de ce thriller adroit qui parvient à faire monter la tension progressivement, jusqu’à sa chute qui donne froid dans le dos – (3/5)

Monster under the Bed (réal. Moises Velasquez) : Une histoire terrifiante avant d’aller se coucher, racontée en rimes par le murmure d’une petite fille effrayée. Un monstre affamé vit sous son lit. Elle doit trouver un moyen d’apaiser la créature mais quelque chose d’encore plus alarmant risque d’arriver. Sans doute la plus belle réussite du programme, tant par sa direction photo, son sens du rythme, et sa force évocatrice hors du commun. Le film est disponible au complet ci-dessus (4/5).

La semaine prochaine, nous nous attarderons au programme « Psychotronique ».

 

Mots clés

Contenus similaires

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives