Longs métrages québécois : sorties 1e trimestre 2019

Voici la liste des longs métrages de fiction québécois qui prendront l’affiche au cours du premier trimestre de 2019 (janvier à mars inclus)

Voici la liste des longs métrages de fiction québécois qui prendront l’affiche au cours du premier trimestre de 2019 (janvier à mars inclus). Cette liste est appelée à être modifiée en fonction des informations reçues des distributeurs. N’hésitez pas à revenir fréquemment pour en suivre l’évolution.

Mise à jour : 4 janvier 2019

Janvier

13 – Mon ami Walid – comédie dramatique – Walid voulu s’enlever la vie. Malheureusement pour lui, Antonin croisa son chemin au moment de l’acte. Walid voulut ensuite retrouver la quiétude de la solitude, mais il était trop tard: Antonin avait déjà décidé de faire de Walid son meilleur ami. Dès lors, au grand dam de Walid, les deux devinrent inséparables. Parce que dans la vie, on ne choisit ni nos détresses, ni nos amis – Avec: Adib Alkhalidey et Julien Lacroix – Réal.: Adib Alkhalidey – Dist.: NC
18 – Impetus – ☆☆☆½ – chronique – Un ingénieur (Emmanuel Schwartz) délaissé par son amoureuse, une cinéaste abandonnée par son acteur, une amie comédienne en recherche intérieure, un musicien philosophe ayant remisé sa guitare, tous ont frappé un mur. Entre Montréal à New York, ces individus entrent en collision et se donnent un nouvel élan libérateur – Avec: Emmanuel Schwartz, Pascale Bussières – Réal.: Jennifer Alleyn – Dist.: La Distributrice de films
La grande noirceur, second long métrage de Maxime Giroux (Félix et Meira) dans lequel on retrouve Martin Dubreuil

Martin Dubreuil dans La grande noirceur de Maxime Giroux (source image: TIFF)

18 – Malek – drame – Malek, un immigrant libanais de Montréal, est hanté par la mort de sa sœur. Convaincu qu’il aurait pu éviter cette tragédie, il vit presque en ermite, seul, et sans travail. Une psychologue l’aide à revisiter son passé – Avec: Tewfik Jallab, Karine Vanasse et Mani Soleymanlou – Réal.: Guy Édoin – Dist.: Les Films Christal
25 – La grande noirceur – ☆☆☆☆ – drame fantastique – En temps de Guerre Mondiale, Philippe, un déserteur québécois, trouve refuge dans l’ouest américain en participant à des concours d’imitation de Charlie Chaplin. La rencontre de personnages sous l’emprise d’une folie destructrice propre en ces temps chaotiques, fera du retour de Philippe à la maison un parcours initiatique halluciné, à la rencontre du rêve américain capitaliste à la fois sombre, fascinant et violent – Avec: Martin Dubreuil, Romain Duris, Reda Kateb, Sarah Gadon – Réal.: Maxime Giroux – Dist.: FunFilm Distribution
Documentaires à ne pas manquer en janvier: Premières armes de Jean-François Caissy le 18 (☆☆☆☆) et Des histoires inventées de Jean-Marc E. Roy le 25 (☆☆☆½)

Février

1 – Une colonie – ☆☆☆ – chronique – Entre l’hostilité de l’école secondaire et la cacophonie du nid familial, Mylia cherche ses repères. Les rencontres de Jacinthe et de Jimmy l’amèneront à tracer les contours d’une vie nouvelle. – Avec: Émilie Bierre, Irlande Côté, Jacob Whiteduck-Lavoie et Cassandra Gosselin-Pelletier – Réal.: Geneviève Dulude-De Celles – Dist.: FunFilm Distribution
Répertoire des villes disparues - Photo de tournage, par Lou Scamble Photography.

Répertoire des villes disparues – Photo de tournage, par Lou Scamble Photography.

15 – Répertoire des villes disparues – drame fantastique – Territoire québécois aujourd’hui. L’hiver. Un accident routier étrange survient et provoque la mort d’un jeune homme. Personne ne peut témoigner des circonstances de la tragédie. Dans ce village qui ne compte que très peu d’âmes, on n’ose pas trop en parler. On préfère oublier. Dorénavant, pour la famille Dubé, pour la mairesse et les autres, les jours sont courts et comptés alors qu’ils doivent se rendre à l’évidence qu’un Mal indéfinissable a élu domicile dans la région. – Avec: Robert Naylor, Josée Deschênes, Jean-Michel Anctil, Larissa Corriveau et Diane Lavallée – Réal.: Denis Côté – Dist.: Maison 4:3
Documentaire prévu en février: Avec un sourire, la révolution! d’Alexandre Chartrand

Mars

1 – Avant qu’on explose – comédie – Alors que la Troisième Guerre mondiale s’annonce, un jeune de Baie-St-Paul voudrait bien mourir après avoir fait l’amour pour la première fois – Avec: Étienne Galloy, Will Murphy, Madani Tall – Réal.: Rémi St-Michel – Dist.: Les Films Christal
8 – Dérive – ☆☆½ – drame familial – Un an après le décès de son père, Marine, 11 ans, a de la difficulté à s’en remettre. Sa sœur Océane, 16 ans, l’a abandonnée, occupée à vivre sa première histoire d’amour avec un comédien plus âgé qu’elle. Catherine, leur mère, ne voit rien, croulant sous les problèmes financiers dans lesquels le décès de son mari l’a plongée. – Avec: Mélissa Désormeaux-Poulin, Réal Bossé, Maèva Tremblay, Éléonore Loiselle et Emmanuel Schwartz – Réal.: David Uloth – Dist.: Axia Films
15 – Genèse – ☆☆½ – drame – La naissance des premières amours ébranle trois adolescents dans le tumulte de leur jeunesse. Au moment où certains se conforment, ils revendiqueront le droit d’être libres et d’aimer. – Avec: Théodore Pellerin, Noée Abita, Édouard Tremblay-Grenier – Réal.: Philippe Lesage – Dist.: FunFilm Distribution
22 – The Hummingbird Project – comédie dramatique – Un an après le décès de son père, Marine, 11 ans, a de la difficulté à s’en remettre. Sa sœur Océane, 16 ans, l’a abandonnée, occupée à vivre sa première histoire d’amour avec un comédien plus âgé qu’elle. Catherine, leur mère, ne voit rien, croulant sous les problèmes financiers dans lesquels le décès de son mari l’a plongée. – Avec: Théodore Pellerin, Noée Abita, Édouard Tremblay-Grenier – Réal.: Kim Nguyen – Dist.: Les Films Séville
Autres sorties attendues en mars: Nous sommes Gold d’Éric Morin (le 22) et La femme de mon frère de Monia Chokri.

Contenus similaires

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives