A corps perdu – Film de Léa Pool

Oeuvre intimiste et poétique montrant Montréal sous un angle nouveau, À Corps perdu, le quatrième long métrage de la réalisatrice Léa Pool est l’un des rares films québécois à avoir été présenté à Venise. Il est aujourd’hui quasiment invisble, hélas.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2015/05/a-corps-perdu_VHS.jpg

-01-01

Mathias Habich photographie son compagnon alors qu'ils sont perchés dans une nacelle pour nettoyer les vitres des grands immeubles du centre-ville.

Mathias Habich dans le film À corps perdu de Léa Pool (source image : collection personnelle)

À Corps perdu est le quatrième long métrage de la réalisatrice Léa Pool réalisé en 1988, après Strass Café, La Femme de l’hôtel et Anne Trister. Quatre films intimistes explorant le thème de l’identité qui placèrent d’emblée la cinéaste parmi les grandes femmes du cinéma québécois et francophone.

Dans le quotidien La Presse du 1 octobre 1988, Léa Pool présentait son film en ces termes : J’avais envie à partir d’un événement étranger comme le Nicaragua, de montrer un personnage extérieur à son lieu d’habitation et à sa vie personnelle pour arriver comme dans un entonnoir jusqu’au plus intime, jusqu’au cœur de Pierre. Et quand on avait atteint ce point ce plus profond en lui, de rouvrir sur les autres et le monde peut-être dans une dimension plus spirituelle. Je crois que c’est une construction nouvelle par rapport à mes autres films.

À sa sortie en salles au Québec, plus de 30 000 personnes ont vu le film, un succès d’estime important, corroboré par plusieurs prix internationaux, dont un au Festival du film francophone de Namur et le Prix du meilleur film dramatique à l’Atlantic Film Festival de Halifax. Le film avait été présenté en compétition officielle à Venise.

Un film qui atteint le cœur à travers les yeux. Une photographie et une musique d’une beauté troublante
– Franco Nuovo, Journal de Montréal

Premier film de l’acteur Jean-François Pichette, À Corps perdu est aussi la première production de Denise Robert.

Titre anglais : Straight for the Heart

Résumé

Pierre Kurwenal revient d'un reportage photographique au Nicaragua et retrouve son appartement déserté. Sarah, la femme de sa vie à choisi d'aller vivre avec David, son meilleur ami. Ce ménage à trois désormais anéanti, Kurnewal erre dans Montréal au gré de ses souvenirs pour en photographier les moindres recoins. Il rencontre Quentin, un jeune laveur de vitres sourd avec qui il se lie d'amitié...

©Charles-Henri Ramond

Distribution

Matthias Habich (Pierre Kurwenal) ; Johanne-Marie Tremblay (Sarah) ; Michel Voïta (David) ; Jean-François Pichette (Quentin) ; Kim Yaroshevskaya (Noémie) ; Jacqueline Bertrand (mère) ; France Castel (Michèle) ; Pierre Gobeil (ex-patron) ; Victor Désy (docteur Ferron)

Fiche technique

Genre: Drame psychologique - Origine: Coproduction Québec-Suisse, 1988 - Durée: 1h32 - Langue V.O.: français - Première mondiale: 3 septembre 1988, Festival des films du monde - Sortie en salles: 30 septembre 1988 sur un écran à Montréal - Classement: 13 ans et plus - Budget: 2,8 M$

Réalisation: Léa Pool - Scénario: Léa Pool et Marcel Beaulieu, d'après le roman d'Yves Navarre, Kurwenal - Production: Denise Robert, Robin Spry - Co-productrice: Ruth Waldburger - Producteurs délégués: Jamie Brown, George Reinhart - Sociétés de production: Les Films Téléscène, Xanadu Film S.A. - Participation financière de Téléfilm Canada ; Société Générale des Industries Culturelles (SOGIC) ; Radio Télévision du Québec ; Office fédéral de la Culture et Télévision Suisse Romande - Distribution: Les films Téléscène

Équipe technique - Conception sonore: Marcel Pothier - Décors: Claudine Charbonneau - Direction artistique: Vianney Gauthier - Montage images: Michel Arcand - Montage son: Antoine Morin – Musique: Osvaldo Montès ; la chanson Salve Regina est interprétée par James Bowman - Photographie: Pierre Mignot - Son: Luc Yersin

Infos DVD/VOD

À notre connaissance, le film À corps perdu n'est pas disponible en format DVD et n'est pas numérisé.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives