Mont Foster – Film de Louis Godbout

Un couple à la dérive. Une forêt inquiétante. Des doutes qui s’installent. Et un premier long métrage cet ex prof de philo montréalais.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/Mont-Foster_affiche-film.jpg

Mont Foster est le premier long métrage écrit et réalisé par Louis Godbout, un ancien prof de philosophie, également auteur du scénario de Coda de Claude Lalonde, attendu en 2020.

Dans ce drame psychologique campé dans une forêt inquiétante, il est question d’un couple chancelant qui souhaite retrouver les bases de sa relation en se s’installant pour quelques jours dans un chalet isolé. Une prémisse très semblable avait été élaborée par Patrick Demers en 2011 pour Jaloux, son premier long métrage, dont la trame sonore était elle aussi composée par Ramachandra Borcar.

Le film a été présenté en première mondiale à São Paulo, au Miami Independant Film Festival en novembre 2019 et aux RVQC en mars 2020.

COVID-19 : exploitation commerciale arrêtée le 16 mars, trois jours après sa sortie en salle. Le film est disponible en VOD depuis le 17 mars.

Notes du réalisateur

L’idée de Mont Foster est née sur une route de campagne un soir d’hiver. Je conduisais ma voiture avec une concentration flottante, perdu dans quelque fantaisie, quand un chevreuil un peu trop pressé me rappela soudainement aux exigences de ma tâche immédiate. Plus de peur que de mal pour les deux, mais l’incident me fit réaliser une fois de plus à quel point une conscience laissée à elle-même peut se perdre très loin de la réalité. Au fil des associations, je me suis souvenu du « Roi des aulnes », cet étrange poème de Goethe, qui illustre de façon troublante l’irréductible distance entre les êtres, même s’agissant d’un père et de son fils assis l’un contre l’autre à dos de cheval.

Mont Foster se veut une forme d’adaptation de ce poème. Ne pas voir la réalité de la même façon donne lieu à toutes les discordes, de la chicane de couple à la guerre entre les nations, mais la chose n’est jamais plus angoissante que lorsque la distance s’installe entre des êtres que tout devrait rapprocher, surtout lorsqu’ils sont contraints par des circonstances difficiles de se protéger de la douleur et de la culpabilité, chacun selon ses ressources et son affectivité bien particulières.

Le film veut suivre sans jugement ces différentes façons de composer avec l’intolérable chez deux personnages moralement imparfaits. On laisse ainsi aux silences, aux hésitations et surtout aux regards le soin de compléter les dialogues et d’exprimer la tourmente intérieure et le rapport au sublime dans la nature.

Notes du réalisateur extraites du dossier de presse de Mont Foster fourni par K-Films Amérique

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives