Démons, Les – Film de Philippe Lesage

Les démons est un drame fantastique relié au monde imaginaire de l’enfance réalisé par Philippe Lesage, documentariste renommé qui signe ici sa première fiction.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2015/09/demons.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=qbX5BQA65ZA

Les démons est un drame fantastique réalisé par Philippe Lesage, documentariste renommé (Jutra 2012 avec Ce cœur qui bat) et qui signe ici sa première fiction.

Philippe Lesage dit de son long métrage : Les démons aborde un sujet peu exploité au cinéma: les peurs d’enfants. En exagérant à peine, c’est un film «d’horreur» autobiographique. C’est une histoire hyperréaliste inspirée de faits réels et de perceptions pas toujours réelles qui ont marqué mon enfance à Longueuil à la fin des années 1980. Des fantômes, du divorce possible de leurs parents, de la noirceur, des étrangers, des monstres, des scouts… (- communiqué de presse)

Le film avait eu droit à une première mondiale dans la compétition officielle du 63e Festival international du film de San Sebastian en Espagne. À Montréal, il a mis la main sur le prix de la critique remis par l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) lors du Festival du nouveau cinéma.

Les démons de Philippe Lesage (Félix sous le lit)

Les démons de Philippe Lesage (Félix sous le lit)

Démarche du réalisateur

« Les démons aborde un sujet peu exploité au cinéma : les peurs d’enfants. C’est une histoire inspirée d’un mélange de faits réels et de perceptions pas toujours ancrées dans la réalité qui ont marqué mon enfance à la fin des années 80. Les enfants, en général, ont peur de tout ; dans cet univers déformé et imaginaire, il y a un monde bien réel, imparfait, parfois obscur et terrifiant, où s’agitent des adultes véritablement dominés par leurs démons intérieurs. »

« Dans Les démons, mon intention n’est pas de me mettre au service de la logique de la dramaturgie classique mais de me soumettre à la logique de la vie. Oui, il y a tension, oui, les personnages ont des objectifs, oui, ils luttent contre leurs démons, et oui, le récit a sa propre structure menant à une sorte de crescendo. Mais il s’agit aussi de fragments, de tableaux parfois impressionnistes tirés de la vie et de souvenirs. Or, dans le réel comme dans les souvenirs, il y a quelque chose d’inachevé, de non résolu et de mystérieux. Tout le contraire d’une suite de scènes qui seraient instrumentalisées pour ne servir que la mécanique d’un récit rondement ficelé. »

« Ma façon de voir le cinéma a été profondément chamboulée par mon expérience en documentaire. J’ai pris conscience que derrière l’apparente banalité de la vie quotidienne, se cache un nombre infini d’histoires extraordinaires, criantes de vérité et riches de sens. Je crois être devenu un meilleur observateur, toujours aux aguets, soucieux d’apporter à la mise en scène de fiction cette mise en scène de la vie, qui se déploie parfois en filmant le réel. »

Extrait du dossier de presse

Réception critique

On est bien d’accord! Les démons est sans contredit l’un des plus beaux films québécois de l’année 2015.

Étoiles des critiques sur la bannière Facebook du film Les démons telle qu'affichée le 6 novembre 2015

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives