J’aime J’aime pas – Film de Sylvie Groulx

Famille décomposée et jeunes mères monoparentales sont les thèmes abordés dans ce premier – et seul – long métrage de fiction de Sylvie Groulx.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/01/jaime-jaime-pas_DVD.jpg

Réalisé dans le cadre de la série Familiarités produite par l’ONF, le film J’aime Jaime pas constitue la première incursion de la documentariste québécoise Sylvie Groulx dans le domaine de la fiction.

J’aime Jaime pas a obtenu le Prix SARTEC du meilleur scénario de long métrage (1996), tandis que Lucie Laurier remportait l’année suivante le Prix Luce Guilbeault pour la meilleure jeune actrice) lors des rendez-vous du cinéma québécois.

Dans sa critique lors de la sortie en salles, Gérard Grugeau signalait: Avec son prénom à la résonance toute cassavetienne, Winnie traverse un temps aux contours encore plus flous. Elle est une nomade du désert urbain des années 90 qui s’efforce de survivre dans la liberté angoissée d’un présent chaotique perpétuellement à réinventer. Documentaire ou fiction, il y a comme on le voit une cohérence dans la démarche de Sylvie Groulx. [1]

À sa sortie en salles, le film a rejoint un peu moins de 4 500 spectateurs. À noter enfin que le film donne l’occasion à l’actrice et chanteuse Caroline Néron, alors âgée de 22 ans, de tenir l’un de ses tout premiers rôles au cinéma.

Référence : [1]: « Génération nomade » par Gérard Grugeau, 24 images, n° 82, 1996, p. 55.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives