Stay – Film de Wiebke von Carolsfeld

Réalisé par Wiebke von Carolsfeld, Stay est un drame coproduit avec la Colombie-Britannique et l’Irlande qui relate l’histoire d’un couple ayant une grande différence d’âge qui doit affronter l’arrivée d’un nouveau-né.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2016/04/stay.jpg
Aidan Quinn etTaylor Schilling dans Stay de Wiebke von Carolsfeld (©eOne Canada)

Aidan Quinn etTaylor Schilling dans Stay de Wiebke von Carolsfeld (©eOne Canada)

Stay est un drame psychologique réalisé par Wiebke von Carolsfeld coproduit avec la Colombie-Britannique et l’Irlande et en partie tourné au Québec. Il s’agit d’un second long métrage, après Marion Bridge en 2002, pour cette monteuse d’origine allemande installée à Montréal.

Basé sur un roman de l’auteure vancouvéroise Aislinn Hunter, Stay relate l’histoire d’une jeune canadienne vivant en Irlande avec un homme qui ne veut pas d’enfant et qui subitement se retrouve enceinte. Elle fait le choix de rentrer vivre avec son père à Montréal. Le film alterne les séquences entre Montréal et la côte irlandaise et montre le cheminement personnel de ces deux protagonistes et leur réaction face à cet événement majeur.

« Comme la plupart des films sont faits par des hommes, les relations amoureuses entre une jeune femme et un homme plus vieux sont toujours présentées du point de vue masculin. Là, c’est le regard d’une femme. Cela dit, dans la plupart des films, on ne fait même pas de cas de cette différence d’âge, qui va de soi, comme dans Yes Man, avec Jim Carrey. Dans mon film, ça fait partie de l’histoire. C’est important pour moi. »

« J’ai lu le livre, et j’ai tout de suite accepté. Moins pour l’histoire que pour les personnages du roman, qui sont vraiment intéressants. Au-delà de l’histoire d’amour entre ces deux personnes, c’est une histoire humaine, avec beaucoup d’humour aussi, où les personnages se cherchent un lieu où s’arrêter, un ancrage. » [1]

Le film avait été présenté en première mondiale à Toronto en septembre 2013 et a été distribué sur la marché américain. Très peu vu (250 spectateurs), Stay avait en outre eut un très faible écho auprès de la critique.

[1] : extraits d’un article paru dans La Presse, 14 juillet 2012.

Barry Keoghan et Taylor Schillin dans Stay de Wiebke von Carolsfeld (©eOne Canada)

Barry Keoghan et Taylor Schillin dans Stay de Wiebke von Carolsfeld (©eOne Canada)

Notes de la réalisatrice

Stay tells the story a group of people at a crossroad, each looking for a place call home, a place to stay. At the center is the tale of an unlikely love, that between Abbey, a young Canadian, and a much older Irish man, Dermot, who has lived for years as a recluse in a remote Irish fishing village. When Abbey realizes that she is pregnant, Dermot, despite his age, is too immature to deal with it. She takes flight back to Quebec, only to learn that she can no longer call Montreal home. Left behind in Ireland, Dermot is forced to reevaluate the choices he has made and begins to reengage with the community and life around him.

A number of films have been made about the relationship between young women and older men but in my opinion most are based on male fantasies rather than on the complex, often treacherous, dynamics that make these relationships so fascinating. All too often the female’s motivations are improbable, under explored or simply ignored. Stay, however, is written from the female point of view, and it was important to me to show what Abbey sees in Dermot and why, in the end, he is a good choice to be the father of her child. [2]

[2] : extraits du dossier de presse.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives