Gas – Film de Les Rose

Comédie anglophone tournée à Montréal sur un scénario exploitant les craintes de la population liées à la toute récente crise du pétrole.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/gas_les-rose_affiche-US.jpg

-01-01

Susan Anspach dans Gas de Les Rose

Susan Anspach dans la comédie « Gas » de Les Rose (image promotionnelle)

Gas est une comédie d’action québécoise réalisée à Montréal par le torontois Les Rose. À l’instar de bien des films anglophones tournés au Québec dans les années 1970-1980 presque exclusivement réservés au marché américain et canadien (Blackout, The Agency, etc.), Gas n’a pas grand chose de québécois dans son ADN. Comme tous les autres, le film repose en effet sur un un récit des plus génériques et sur la présence de vedettes américaines, en l’occurrence Susan Anspach et Sterling Hayden, capables d’attirer les investisseurs et le public.

Produit par Claude Héroux (petit frère de Denis Héroux), dont la compagnie Filmplan International s’était spécialisée dans ce genre de productions de série, Gas relate les déboires d’une journaliste venue enquêter sur la pénurie de pétrole qui sème la panique dans un petit village américain.

« C’est une comédie morale, car on réussit à prouver qui est coupable, et les méchants sont punis » (le scénariste Richard Wolf)

À l’époque, les rares articles de journaux à parler du film mettaient surtout l’accent sur le côté spectaculaire de la chose, présentant le scénario de Richard Wolf et de sa femme Susan Scranton, comme « une comédie étourdissante, pleine de rebondissements et d’émotions avec ses multiples numéros de cascadeurs, ses chasses en auto, ses défenestrations, ses bagarres aussi » [1]. Les cascades étaient réglées par l’un des spécialistes d’alors, l’américain James Arnett, débarqué expressément de Hollywood où il avait dirigé, entre autres, les cascades de Airport 77. Les courses d’auto « époustouflantes » – 23% du budget total du film – ont-elles suffit à elles seules à faire oublier la stupidité du scénario? On peut en douter puisque Gas, contrairement à beaucoup d’autres du même genre, semble avoir bel et bien disparu de la circulation.

[1] et citation de Richard Wolf : source La Presse 27 juin 1980

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives