Téléfilm soutient 3 projets québécois anglophones

Téléfilm Canada a annoncé cette semaine qu’elle a retenu 21 longs métrages canadiens de langue anglaise et étrangère.

Téléfilm Canada a annoncé cette semaine qu’elle a retenu 21 longs métrages canadiens de langue anglaise et étrangère, parmi tous les projets qui avaient été déposés lors de la plus récente ronde de financement en février 2022. Ce soutien à la production s’élève à 12,8 millions de dollars pour les 21 projets. Trois longs métrages québécois font partie de la liste. Les voici :

Best Boy (thriller) – Réalisation et scénarisation : Jesse Noah Klein (We’re Still Together, Like a House on Fire) – Production : 9342-2947 QUÉBEC INC. – Province : Québec – Langue : Anglais

Motherhood (drame) – Réalisation et scénarisation : Meryam Joobeur (premier long métrage de la réalisatrice du court Brotherhood, en lice pour un Oscar en 2020) – Coproduction : Leona Films Inc. (Canada) et Tanit Films (France) – Province : Québec – Langue : Arabe

Une langue universelle (comédie) – Réalisation et scénarisation : Matthew Rankin (The Twentieth Century) – Production : Metafilms Inc. – Province : Québec – Langues : Persan, français et anglais

Après que plus de 300 demandes aient été reçues cette année, un comité consultatif composé de représentants externes et internes a évalué les projets et fait des recommandations à Téléfilm. Le processus décisionnel tenait compte de l’objectif de Téléfilm de favoriser la diversité des voix dans l’industrie, en s’assurant de financier un portefeuille de production équilibré reflétant une variété de genres, de budgets et de tailles d’entreprises, de régions du pays et de points de vue. Les noms des membres du comité de sélection seront publiés sur la page Comités consultatifs pour les demandes de financement des projets lorsque toutes les décisions de financement auront été prises.