Déserteur, Le – Film de Simon Lavoie

Le déserteur marque les débuts de Simon Lavoie dans le long métrage. Un début plus que prometteur.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/01/deserteur_Simon_Lavoie.jpg
Viviane Audet et Émile Proulx-Cloutier dans Le déserteur

Viviane Audet et Émile Proulx-Cloutier dans Le déserteur

Le déserteur est le premier long métrage de fiction réalisé par Simon Lavoie, qui, après avoir lu un essai d’André Laurendeau sur la crise de la conscription au Québec a eu l’idée de mettre en images l’histoire du soldat déserteur Georges Guénette, qui, en 1944, à l’âge de 24 ans, fut abattu par la RCMP, dans des circonstances nébuleuses. Simon Lavoie s’était fait connaître par ses courts métrages remarqués (Jutra en 2006 pour Une chapelle blanche entre autres).

Le scénario est tiré d’un événement réel, survenu à Saint-Lambert-de-Lévis, en 1944. À l’époque, le gouvernement fédéral de MacKenzie King avait décrété la conscription. Le Québec était alors séparé entre ceux qui voulaient aller au front, et les autres qui refusaient de se battre. Georges Guénette avait choisi la seconde option. Il était allé se cacher au fin fond de la forêt pour éviter l’embrigadement. Les agents fédéraux avaient finalement abattu le jeune homme dans un champ.

Le sujet de la ciconscription au Québec a rarement été abordé dans la cinématographie (Partis pour la gloire de Clément Perron fut un précurseur), ce qui procure d’emblée un intérêt particulier pour le film de Simon Lavoie. Le film ramène en effet à la mémoire québécoise un côté méconnu de son histoire.

À noter que Le déserteur réunit pour la première fois à l’écran le trio familial Proulx-Cloutier (Raymond Cloutier et Danielle Proulx sont les parents du comédien Émile Proulx-Cloutier).

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives