Prank – Film de Vincent Biron

Le film qui fait le plus parler cet automne ? La production indépendante Prank bien sûr. Si l’on rit de bon coeur, on en apprend aussi beaucoup sur une certaine jeunesse québécoise. Aussi sensible qu’irrévérencieux.

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=dWxJEr5FsVI

Bricolé de toutes pièces sans l’apport des institutions gouvernementales habituelles, Prank est une chronique comique et cruelle sur le passage à l’âge adulte qui fait grand bruit depuis son lancement à Venise en septembre dernier. Il s’agit du premier long métrage de Vincent Biron, réalisateur de courts remarqués (en 2010, Les fleurs de l’âge est élu meilleur court-métrage au TIFF), et directeur photo sur plusieurs productions, dont Bestiaire de Denis Côté. Prank traite avec humour de l’amitié, de l’amour et de la perte de l’innocence de quatre ados occupant le plus clair de leur temps à jouer des tours pendables et à les capter avec un cell.

Dans ce film aux fréquentes ruptures de ton, les genres et les styles se confrontent pour aboutir à une vision de la jeunesse absurde et mélancolique parsemée de références cinéphiles variées, allant de Jean-Claude Van Damme à Arnold Schwarzenegger en passant par Bruce Willis et… Le cheval de Turin de Béla Tarr. Le résultat est un cocktail singulier à la fois pop et tragique tout aussi sensible qu’irrévérencieux.

 

Image du comédien Étienne Galloy riant toutes broches au vent dans le film Prankl! de Vincent Biron

Étienne Galloy et ses broches dans le film Prankl! de Vincent Biron

Dans une entrevue accordée à Malik Cocherel du Huffington Post Québec, Vincent Biron ajoutait : « C’était important pour moi de faire un film sur l’âge ingrat, mais sans exploiter uniquement ce côté ingrat. Quand un réalisateur fait un film sur son adolescence, souvent il va trouver une façon d’expier tout ce qu’il a vécu de difficile. Il y a de ça dans Prank. Mais l’adolescence, ce n’est pas juste un âge où tu vis des choses intenses et tristes. Il y a aussi le côté on déconne avec les amis. »

Le film et sa banderole montrant un phallus de 8 pieds de long furent lancés à la Semaine de la Critique de la Mostra de Venise, une sensation qui fit bien entendu parler d’elle jusqu’ici. Les joyeux drilles de Prank allèrent ensuite au TIFF, à Raindance en Angleterre, et au Filmfest de Hambourg avant de présenter leur « prankeries » en première québécoise au Festival du nouveau cinéma où il a remporté le Prix du public de la section Temps Ø.

Prank sort en salles au Québec le 28 octobre.

 

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives