Un été sans point ni coup sûr – Film de Francis Leclerc

Le baseball est le centre d’attraction de cette comédie dramatique de Francis Leclerc, explorant un énième passage à l’âge adulte dans le Québec des années soixante.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2013/03/un-ete-sans-point-ni-coup-sur.jpg

Dans Un été sans point ni coup sûr, Francis Leclerc replonge à son tour en plein coeur des années soixante pour relater l’histoire d’un gamin de 12 ans qui rêve de jouer pour les Expos de Montréal. Après deux drames psychologiques réputés, Une jeune fille à la fenêtre (2001) et Mémoires affectives (2004), Leclerc change radicalement de registre et brosse un portrait nostalgique d’une période idéalisée de la vie, en l’occurence la pré-adolescence.

Porté par une trame sonore enlevante, ce tendre regard vers l’enfance – une tendance lourde dans le cinéma québécois des années 2000 – obtint un beau succès public, attirant plus de 113 000 spectateurs en salles. En somme, la petite « vue » parfaite pour dimanche après-midi en famille. Le titre de la version anglaise est A No-Hit No-Run Summer.

Trame sonore

Voici les pièces musicales présentes dans le film:

  • JE REVIENS CHEZ NOUS (Jean-Pierre Ferland), interprété par Fernand Lapierre
  • LES EXPOS SONT LÀ (Marc Gélinas, Marcel Lefebvre), interprété par Fernand Lapierre
  • L’AMOUR EST BLEU (André Popp, Bryan Blackburn, Pierre Cour), interprété par Luc Sicard et Carl Bastien
  • PEOPLE GOT TO BE FREE (Felix Cavaliere, Edward J. Brigati), interprété par Louis Larivière
  • WORKING FOR THE MAN (Roy Orbison), interprété par Luck Mervil
  • DAYDREAM (John Benson Sebastian), interprété par Ariane Moffatt
  • LES JOYEUX NAUFRAGÉS (George Wyle, Sherwood Schwartz), interprété par Pier-Luc Funk, Victor Desjardins, Simon Pigeon, Jean Carl Boucher
  • CALIFORNIA DREAMIN’ (John Philips, Michelle Philips), interprété par Luck Mervil, Daniel Bélanger, Ariane Moffatt, Marie-Pierre Fournier
  • SUNSHINE SUPERMAN (Donovan Philip Leitch), interprété par Daniel Bélanger
  • THESE EYES (Randy Bachman, Burton Cummings), interprété par Béatrice Bonifassi
  • LINDBERG (Robert Charlebois, Claude Péloquin), interprété par Robert Charlebois et Louise Forestier
  • THE HOUSE OF THE RISING SUN (Alan Price), nterprété par Sandrine St-Onge et Frédérique Dufort

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives