[PCCQ] Laurence Anyways remporte le Prix de la décennie

Le film de Xavier Dolan s’est démarqué parmi les 10 longs métrages vainqueurs du PCCQ depuis sa création

Laurence Anyways (Melvil Poupaud)
Laurence Anyways (Melvil Poupaud)

Le Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ) annonce aujourd’hui que Laurence Anyways de Xavier Dolan remporte le Prix de la Décennie 2012-2021. Le film lauréat a été annoncé au terme de deux journées de délibération. Étant en tournage au moment de l’annonce du résultat du vote, le cinéaste a pris quelques minutes pour s’adresser aux étudiantes et étudiants délégués, se disant très touché par le fait que les jeunes voient et discutent encore de son film, vainqueur du PCCQ en 2013.

Dans les dernières semaines, 130 jeunes des 12 cégeps participants ont visionné les films lauréats des dix premières éditions du PCCQ et ont participé à des discussions animées par leurs enseignants. Chaque groupe devait ensuite déléguer une personne pour les représenter à la délibération nationale; c’est ce groupe de 12 jeunes qui a déterminé le film lauréat du Prix de la Décennie.

Le film de Xavier Dolan s’est démarqué parmi les 10 longs métrages vainqueurs du Prix collégial du cinéma québécois depuis sa création, soit En terrains connus de Stéphane Lafleur, Vic+Flo ont vu un ours de Denis Côté, Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur, Chorus de François Delisle, Manoir de Pier-Luc Latulippe et Martin Fournier, Le problème d’infiltration de Robert Morin, Happy Face d’Alexandre Franchi, Antigone de Sophie Deraspe et Je m’appelle humain de Kim O’Bomsawin.