Eldorado – Film de Charles Binamé

En cette fin de vingtième siècle, où la confusion des valeurs est à son comble, la jeune génération tente de donner un sens à son avenir. Eldorado est un portrait fugace de cette quête

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2013/01/eldorado.jpg

Eldorado est le second long métrage de fiction réalisé en 1995 par Charles Binamé, trois ans après C’était le 12 du 12 et chili avait les blues. Ce film est un constat sur la jeunesse moderne qui s’inscrit dans une trilogie urbaine, comportant les oeuvres suivantes du cinéaste: Le Coeur au poing (1998) et La Beauté de Pandore (2000). À l’instar des films de style cinéma-vérité, Eldorado fait un usage intensif de caméra à l’épaule et de lumière naturelle. Le film fut en grande partie improvisé, et tourné sans dialogues écrit, le tout étant improvisé devant la caméra par les comédiens. Ceci explique qu’ils soient au générique crédités de l’écriture du « scénario ».

L’objectif du film est de faire état d’une génération en mettant en scène six jeunes trentenaires urbains qui se cherchent un but et qui se perdent dans les méandres d’une vie dont ils n’ont pas tous les codes. Novateur pour l’époque, le film de Binamé met en vedette plusieurs comédiens émergents des années 90, avec en tête de liste, Pascale Bussières que Binamé avait déjà dirigée dans la télésérie Blanche tout comme Robert Brouillette.

Avec plus de 85 000 spectateurs, le film obtint un succès non négligeable et continue d’être apprécié des spectateurs et des visiteurs de ce site, malgré l’absence (regrettable) de version DVD. Eldorado fut nommé huit fois aux Prix Génie 1996 (mais n’en remporta qu’un) et se mérita une mention spéciale à la Quinzaine Des Réalisateurs du Festival de Cannes en 1995.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives