Mise à l’aveugle, La – Film de Simon Galiero

Second film pour Simon Galiero, l’auteur, en 2009, du remarqué Nuages sur la ville. Une histoire de retour à la vie interprétée par des comédiens impeccables.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2012/12/mise_a_laveugle.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=EpcPpnZYriM

La mise à l’aveugle est un comédie dramatique réalisé par Simon Galiero trois après son premier film Nuages sur la ville. Évoluant dans les quartiers populaires de Montréal, le film nous présente non sans ironie plusieurs personnages hauts en couleurs s’adonnant à leur passion pour le poker. L’intrigue greffe sur ce « petit monde » une pièce rapportée en la personne d’une femme d’affaires retraitée, totalement étrangère à ce milieu de vie. Elle finit par s’insérer de la plus belle des manières en devenant elle aussi une joueuse froidement et implacablement imbattable.

Galiero filme ses personnages à la manière d’un Forcier des grands jours, les laissant se montrer sous leurs plus beaux ou leurs plus risibles atours. Drôle, touchant et empreint d’une stylisation des décors aux symétries et aux couleurs parfaitement agencées, La mise à l’aveugle est un film populaire au sens noble du terme qui mérite qu’on s’y attarde.

Sorti quelques jours avant les fêtes de fin d’année, le film de Galiero n’eut qu’un parcours expéditif en salles. Le titre de la version anglaise est Small Blind.

Micheline Bernard et Pierre-Luc Brillant dans La mise à l'aveugle de Simon Galiero

Micheline Bernard et Pierre-Luc Brillant dans La mise à l’aveugle de Simon Galiero (image: FunFilm distribution)

Note de l’auteur

La mise à l’aveugle est avant tout le portrait d’une femme, Denise, dont le caractère secret et l’ambiguïté me fascinent. Elle est pour moi une sorte de synthèse de certaines femmes que j’ai pu croiser dans ma vie et auxquelles j’avais envie de rendre un hommage à la fois amoureux et sans complaisance. Des femmes issues de milieux modestes et de générations précédant la mienne – celles de ma mère et de ma grand-mère – dont la discrétion masque à mes yeux une intelligence vive et une profondeur hors du commun. Des femmes à la prestance réservée et à l’apparence conventionnelle, qui, dans certains cas comme Denise, dissimulent néanmoins une véritable marginalité.

Texte de Simon Galiero extrait du dossier de presse du film.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives