Tout ce que tu possèdes – Film de Bernard Émond

Fable du bon et du mauvais héritage, le film de Bernard Émond est une méditation sur l’isolement contemporain et la nécessité de la transmission.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2012/12/tout-ce-que-tu-possedes.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=WFIP0CLwU_8

Tout ce que tu possèdes est le sixième long métrage de fiction réalisé par Bernard Émond, qui retrouve ici les thèmes abordés lors de sa trilogie traitant du don de soi (La neuvaine, Contre toute espérance et La donation).

Tout ce que tu possèdes, a reçu le prix Communications et Société au 31e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, où il était présenté en première québécoise. En dehors de ce prix, la réception critique du film fut plutôt favorable, malgré quelques réserves. L’accueil public fut quant à lui stable par rapport aux films précédents du cinéaste (23 000 entrées). Émond propose un cinéma qui semble donc savoir retenir ses adeptes.

Le film n’eut qu’une seule nomination aux Jutra 2013.

Ci-dessous, un extrait des notes de presse, donnant un aperçu des intentions du réalisateur.

Le refus

Dans Tout ce que tu possèdes, le personnage principal fait une chose devenue presque incompréhensible en ce début de 21e siècle : il refuse une forte somme d’argent pour des raisons morales. Nous sommes tellement habitués à n’avoir plus rien au dessus de nous : valeurs, principes, honneur, que pareil geste apparaît maintenant inexplicable. Notre incapacité à comprendre aujourd’hui cette décision en dit long sur l’état moral du monde dans lequel nous vivons. Il fut un temps où, pour une majorité de gens, refuser de l’argent pour des raisons d’honneur se passait d’explications.

La vertu et la bonté

En refusant cet argent mal acquis, Pierre est peut-être vertueux,mais cela ne le rend pas bon pour autant. Depuis l’enfance, Pierre s’enferme dans l’isolement : c’est un homme qui a abandonné son amie enceinte, une homme qui est incapable de réconforter sa mère malade, un homme qui fuit sa propre fille. Qu’il ait été lui-même victime d’un abandon ne change rien à l’affaire. L’histoire de Pierre est celle d’un difficile rétablissement des liens brisés, et d’un retour à l’humain. En s’engageant avec Adèle, Pierre retrouve le chemin du monde.

Le mauvais héritage et le bon

Enfermé dans sa solitude, Pierre a été abandonné par la littérature dans laquelle il avait investi toute son existence : les livres ont fini par ne plus lui être d’aucun secours et le sens de sa vie le déserte. C’est ainsi qu’il délaisse ses étudiants, puis vide peu à peu ses bibliothèques et qu’il se réfugie dans sa fascination pour un poète que sa folie a conduit au suicide. Or il s’agit de vivre. Il s’agit de renouer les liens brisés avec sa fille, avec sa mère, avec son passé familial. À la fin du film, Pierre aura refusé le mauvais héritage (ce qui est mort : l’argent, un rapport stérile à la littérature et à la culture) et accepté le bon (ce qui est vivant, ce qui nous lie aux autres et au monde).

Saint-Pacôme

Ce n’est rien : une petite maison au bout d’un chemin dans l’arrière-pays québécois. Et pourtant ce lieu a une forte présence dans le film. C’est le lieu des origines. Et la maison a beau être vide et désertée, comme l’histoire québécoise, elle n’en est pas moins là, plus réelle, plus pesante que tous les livres de Pierre. C’est là qu’il ira attendre sa fille, et qu’il lui écrira : «quand tu m’as retrouvé j’ai compris que sans liens humains, la vie n’a aucun sens». Tout est là.

Tout ce que tu possèdes de Bernard Émond (Willia Ferland-Tanguay)

Tout ce que tu possèdes de Bernard Émond (Willia Ferland-Tanguay)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives