Fabuleuses – Film de Mélanie Charbonneau

Pour leur premier long métrage de fiction, Mélanie Charbonneau et Geneviève Pettersen dressent le portrait de trois jeunes femmes qui cherchent à se définir à l’heure des réseaux sociaux.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2019/06/fabuleuses_affiche.jpg

Lien YouTube : https://youtu.be/watch?v=a5pxItzrwno

En 2015, dans la websérie « Les stagiaires » diffusée sur YouTube et sur la plateforme numérique de VRAK.tv, Mélanie Charbonneau et Geneviève Pettersen relataient les tribulations de trois jeunes stagiaires dans un magazine de mode appelé « Fabuleuse ». Avec Fabuleuses, leur premier long métrage de fiction, la réalisatrice et l’auteure partent d’un concept similaire pour dresser le portrait de trois jeunes femmes cherchant à se définir à l’heure des réseaux sociaux et de la gloire instantanée. On y parle d’amitié, de féminité et de quête de soi, mais surtout de ce qui peut rester de nos relations lorsque toutes ces réalités virtuelles tombent le masque. Un peu à la manière d’un « coming-of-age » 2.0, le film explore le parcours presque initiatique de ses protagonistes, tout en abordant le changement de personnalité, les trahisons et les compromis passés avec des idéaux plus profonds.

Réalisatrice de plusieurs dizaines de publicités, Mélanie Charbonneau s’est fait connaître au cinéma grâce à plusieurs courts métrages, dont Seule (2016) et surtout Lunar-Orbit Rendezvous (2018), récipiendaire d’une mention spéciale du Jury à Regards sur courts en France et finaliste à l’Iris du Meilleur court-métrage au Gala Québec Cinéma 2019.

Notes de la réalisatrice

Mon désir était de saisir les femmes d’une génération en constante évolution, qui se cherchent et se perdent dans les méandres d’une vie connectée dont elles ne saisissent pas tous les codes qui sont de toutes façons encore à définir.

Ma propre expérience a nourri ma curiosité et ma fascination pour le phénomène de la diffusion en ligne, Ces trois Fabuleuses cohabitent en moi et le film est aussi un regard sur mes propres questionnements et contradictions. Dès 2006, suite à la mise en ligne du court-métrage l’Antikamasutra sur Youtube, j’ai été confronté au succès instantané: des millions de visionnements en quelques jours, des commentaires élogieux, des admirateurs, puis l’offre de joindre une boite de production publicitaire qui allait propulser ma carrière de réalisatrice… De quoi être complètement enivrée.

Avec ce film, c’est de manière presque anthropologique que je me suis intéressée à l’univers des influenceurs. Il est trop simple d’avoir un regard méprisant sur une prétendue culture du vide et alimenter un jugement dégouté sur notre époque. J’ai plutôt voulu comprendre le phénomène en y plongeant tête première. Quand une jeune femme se filme dans sa chambre et atteint plus de visionnements que le Téléjournal, il est beaucoup plus intéressant de chercher à comprendre le pourquoi que de le dénigrer.

Extraits des notes d’intention de Mélanie Charbonneau publiées dans le dossier de presse du film.

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives