Truffe – Film de Kim Nguyen

Avec ce film qu’il avait lui-même qualifié de « psychotronique », Kim Nguyen nous emporte dans un univers fantastique qui laisse place à l’imaginaire de tout un chacun.

https://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2013/05/truffe.jpg
Truffe (Céline Bonnier et Roy Dupuis - ©Christal films)

Truffe (Céline Bonnier et Roy Dupuis – ©Christal films)

Comme le disait Kim Nguyen lors des entrevues d’avant sortie en salles, Truffe est une comédie psychotronique qui rend hommage aux films de série B ». Psychotronique, je ne sais pas, mais surréaliste certainement. Ce film tourné en noir et blanc avec un petit budget, a de quoi surprendre. Comme dans sa précédente réalisation (Le Marais), Nguyen nous emporte dans un univers fantastique qui laisse place à l’imaginaire de tout un chacun.

Au-delà de cet univers flyé, Truffe aborde aussi une problématique plus concrète et tout à fait d’actualité. « Le réchauffement climatique est un des sujets du film, mais le sujet principal est plutôt la surconsommation, souligne Kim Nguyen. C’est une satire sur la surconsommation ».

Lors de sa carrière internationale, le film a obtenu le Prix Fresh Generation à Karlovy Vary (Août 09) ainsi que celui du Meilleur réalisateur fantastique au Fantastic Film Fest d’Austin, TX (sept.09)

Résumé

En 2010, à Montréal, depuis le réchauffement climatique, des gisements de truffes noires prolifèrent dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Ces champignons très rares font la fierté du secteur. Alice et Charles, propriétaires d'une binerie du coin, se mettent à la cueillette pour arrondir leurs fins de mois. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que La Maison des cols, une compagnie aux origines mystérieuses, cherche à tout prix à contrôler la production mondiale de truffes noires...

Source : Christal Films

Distribution

Céline Bonnier (Alice) ; Roy Dupuis (Charles) ; Pierre Lebeau ; Danielle Proulx ; Jean-Nicolas Verreault ; Michèle Richard et apparition spéciale de Jean Lapointe