Henri Henri – Film de Martin Talbot

Henri est un jeune homme idéaliste qui remplace les ampoules brûlées pour garder la lumière dans la vie des gens. Henri Henri, un premier long de fiction pour Martin Talbot qui n’est pas sans rappeler les univers chauds et colorés d’Amélie Poulin ou d’Attila Marcel.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2014/06/henri-henri.jpg

Lien YouTube : http://youtu.be/watch?v=-PXPrB85iqM

Henri Henri (aussi connu sous son titre de travail Le relampeur) est le premier long métrage du réalisateur et scénariste Martin Talbot (Les Parents). Produit par Christian Larouche et Caroline Héroux, le film est un conte fantaisiste évoquant le changement de vie qu’un jeune homme timoré doit entreprendre après que son univers familier se soit soudainement écroulé.

Un article du quotidien La Presse rédigé durant le tournage du film précisait le déclic ayant fourni à Martin Talbot l’idée pour le moins originale du film : Dans le cadre d’une émission sur les métiers inusités, Martin Talbot a appris qu’un relampeur travaille depuis longtemps à changer les ampoules des 44 étages de la Place Ville-Marie. « J’ai trouvé que c’était une excellente amorce pour un scénario, dit-il entre deux prises. Et j’ai imaginé la vie de cet homme-là dans mon univers. » [1]

Mettant en vedette Victor Andrés Trelles Turgeon (Le torrent, Pour l’amour de Dieu) et Sophie Desmarais (Sarah préfère la course, Curling), Henri Henri devrait sortir sur les écrans québécois le 7 novembre 2014.

[1] : Tournage de Le relampeur : lumière sur la ville – Luc Boulanger – Publié le 06 août 2013 à 08h20

Victor Trelles Turgeon dans Henri Henri de Martin Talbot (©Christal Films)

Victor Trelles Turgeon dans Henri Henri de Martin Talbot (©Christal Films)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives