Isabel – Film de Paul Almond

Drame psychologique à l’avant-garde de son époque, Isabel de Paul Almond a du attendre longtemps avant de gagner son statut de classique du cinéma canadien.

http://www.filmsquebec.com/wp-content/uploads/2009/04/isabel_affiche_US_paramount.jpg
Geneviève Bujold dans le film Isabel. Image tirée du film dans lquelle, le jeune femme se caresse le cou.

Geneviève Bujold dans le film Isabel. Image tirée du film

Écrit, produit et réalisé en 1967 par le montréalais diplômé de McGill et d’Oxford Paul Almond, Isabel est le premier volet d’un triptyque, comprenant également The Act of the Heart (1970) et Journey (1972), tous les trois mettant en vedette la comédienne Geneviève Bujold, l’épouse du cinéaste de 1967 à 1973.

Axés sur les luttes intérieures qui animent une jeune femme fragile en pleine quête identitaire, ces trois films constituent une exception notable dans la production québécoise d’alors. Isabel pour sa part, marque un tournant important dans la toute jeune cinématographie canadienne. Il s’agit en effet du premier long métrage canadien à obtenir du financement provenant de sources étrangères, dont entre autres, la compagnie américaine Paramount, qui le distribua aux États-Unis. On peut également affirmer sans trop se tromper que c’est grâce à lui que Geneviève Bujold s’est attiré les faveurs des producteurs à Hollywood, de même qu’il est raisonnable de penser qu’il a été l’un des fleurons de l’industrie cinématographique canadienne d’alors et en a grandement favorisé la reconnaissance au sud de notre frontière.

Le film traite de la peur et de la superstition, de demi-vérités, de la légende et du passé.
– Paul Almond

Tourné à Shigawake en Gaspésie, Isabel relate l’histoire d’une montréalaise qui retourne dans sa région natale pour assister aux funérailles de sa mère. La jeune femme devra surmonter les sombres réminiscences de son passé pour pouvoir réapprendre à vivre et à aimer.

À sa sortie, ce drame sombre et profond a reçu de nombreux éloges critiques à peu près partout où il a été présenté. Souvent comparé aux oeuvres de Resnais ou Bergman (ce qui lui valut aussi d’être qualifié de prétentieux), il a été récompensé par quatre prix au Palmarès du film canadien (Meilleur acteur, Meilleure actrice, Meilleure photographie et Meilleur montage) et a permis à son auteur d’être considéré pour le titre de meilleur réalisateur de l’année par la Directors Guild of America.

Malgré tout cela, cette oeuvre en avance sur son temps est restée longtemps dans l’ombre, ne recevant que peu d’attention de la part des analystes et historiens du cinéma québécois et canadien. Isabel a donc du attendre les années 2000 – alors que son auteur recevait plusieurs prix de carrière – pour être saluée à sa juste valeur et gagner enfin le statut de classique de notre cinéma. Il faut dire qu’à sa sortie, les tourments intérieurs d’une jeune actrice totalement inconnue n’avaient pas vraiment su trouver le succès auprès du public. Qui plus est, il n’y eut jamais d’édition cinéma-maison dans la Province. Une version américaine, écourtée de 8 minutes et en format 4/3, circule sur internet.

Citation extraite d’une entrevue accordée à La Presse, 1 août 1968, p.24

Geneviève Bujold dans Isabel de Paul Almond - Dans une pièce sombre, la jeune femme se recueille auprès du cercueil de sa mère défunte

Geneviève Bujold dans Isabel de Paul Almond (image tirée du film – Collection filmsquebec.com – Reproduction interdite sans autorisation)

Critique d’époque

Il faut dire que Paul Almond semble décidément bien aimer ce qui est français. Outre Resnais et Godard, il louche du côté des couleurs de Lelouch. Son film est très joli, très velouté. Les objets sont présents, tout comme la nature. Il y a toujours une grande satisfaction à regarder s’éveiller les choses qui semblent mortes. Tout le film d’Almond fait parler ce qui est muet. N’est-ce-pas là une bonne preuve d’un talent de cinéaste? (Jean Basile, Le Devoir, 21 septembre 1968, p.21)

Qui sommes-nous ?

Né en décembre 2008, Films du Québec est un site d'information indépendant, entièrement dédié au cinéma québécois de fiction. Films du Québec contient les fiches détaillées des films québécois, des actualités, des critiques et des bandes annonces et bien plus.
Création et administration : Charles-Henri Ramond, membre de l'Association québécoise des critiques de cinéma.

Catégories

Archives